Finis les gobelets jetables dans les Starbucks de la Corée du Sud | 24 heures
/environment

Finis les gobelets jetables dans les Starbucks de la Corée du Sud

Vous savez ce qu’il y a de mieux que de boire un Macchiato glacé au moka avec lait de coco du Starbucks (ou une autre de vos boissons préférées)? Le boire dans un gobelet réutilisable plutôt que dans un contenant de plastique jetable.

C’est ce que proposera la populaire chaîne de cafés à ses clients d’ici 2025 dans ses quelque 1500 succursales de Corée du Sud. Pour l’instant, la mesure va s’appliquer seulement en Corée du Sud et ne sera pas mise en place au Canada ni ailleurs dans le monde. 

Pour obtenir leur boisson dans un gobelet réutilisable, les clients devront payer un dépôt qu’ils récupéreront une fois le verre déposé à un stand sans contact. 

L’initiative sera lancée dès cet été dans les succursales de l’île Jeju, une province d’environ 700 000 habitants. Elle sera ensuite étendue à tout le pays au cours des quatre prochaines années. 

Cette décision de Starbucks survient alors que la Corée du Sud a annoncé qu’elle compte bannir l’utilisation de verres et de pailles jetables d’ici 2027. 

Six milliards de contenants jetables

La multinationale américaine, qui utilise environ 6 milliards de contenants à usage unique par année, souhaite réduire son impact environnemental au cours des prochaines années. D’ici 2030, la compagnie espère par exemple réduire de moitié ses émissions de carbone, tout comme la quantité de déchets que ses magasins et ses usines envoient au dépotoir et la quantité d’eau qu’elle utilise. 

En raison de la pandémie et des craintes liées à la propagation du virus, Starbucks avait arrêté d’accepter les tasses réutilisables dans ses succursales à partir de mars 2020. L’entreprise a toutefois changé (en partie) son fusil d’épaule, rassurée par l’avis de plusieurs spécialistes. En Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, il est de nouveau possible d’apporter son contenant réutilisable, mais pas en Amérique du Nord. 

À lire aussi

Et encore plus