L’animateur de Hockey Night in Canada doit s’excuser après une blague homophobe | 24 heures
/misc

L’animateur de Hockey Night in Canada doit s’excuser après une blague homophobe

s

Ron MacLean, l’animateur de Hockey Night in Canada, est sous le feu des critiques depuis qu’il a fait une remarque blessante mardi soir, lors de la retransmission du match Canadien-Maple Leafs.

Pendant le premier entracte de la partie ultimement remportée par le Toronto, MacLean et sa co-animatrice Jennifer Botterill recevaient, de façon virtuelle, les analystes Kelly Hrudey et Kevin Bieksa.

• À lire aussi: Don Cherry devient ému en parlant d’un «french frog» à son nouveau podcast

Bieksa, qui est reconnu pour son sens de l’humour et qui s’amuse à placer des images drôles dans le décor derrière lui, venait d’affirmer qu’il se sentait comme la personne la plus positive au sein de la confrérie des panélistes de HNIC quand MacLean a fait sa remarque douteuse. (À voir dans la vidéo CI-HAUT.)

«Tu as une photo d’un gars en bédaine derrière toi. C’est sûr que tu es positif à quelque chose», a retorqué l’animateur de longue date, déclenchant l’ire de nombreux téléspectateurs qui se sont rués sur les réseaux sociaux pour manifester leur désarroi. 

En effet, la phrase de MacLean pouvait laisser entendre que Bieksa serait homosexuel et qu’en raison de cela, ce ne serait donc pas étonnant qu’il soit positif à une ITS.

• À lire aussi: P.K. Subban imite Don Cherry et tout le monde éclate de rire

Au Canada anglais, des internautes ont appelé au renvoi de MacLean pour sa phrase homophobe; d’autres l’ont défendu et d’autres ont souligné son long silence.

Cependant, vers 13 heures, la CBC a annoncé que l’animateur de HNIC s’était excusé pour sa phrase inappropriée auprès de David Palumbo, vice-directeur de You Can Play, un organisme qui lutte pour l’inclusion dans les sports.


Selon ce dernier, MacLean se sentait «désolé et a assumé ce qu’il a dit».

«Je le crois. J’ai toujours connu Ron comme un allié imperturbable en ce qui a trait à son soutien historique envers la communauté LGBTQ+. C’était une bonne conversation», a indiqué Palumbo à la CBC.

Cette nouvelle controverse survient un an et demi après que le partenaire de longue date de MacLean, Don Cherry, fut congédié à la suite de propos racistes envers les immigrants qui refuseraient, selon lui, de porter le coquelicot pour honorer la mémoire des anciens combattants lors du Jour du Souvenir.

À cette époque, l’attitude de MacLean (son silence, en fait) lui avait aussi valu son lot de critiques.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s


À lire aussi

Et encore plus