Quel été s'annonce pour les célibataires? | 24 heures
/panorama

Quel été s'annonce pour les célibataires?

s

BILLET - Qui dit «déconfinement» dit «joyeux retour des dates»! Après un an de solitude et de séduction virtuelle, à quel été peuvent s’attendre les célibataires?

Les vacciné.e.s ont la cote! Selon le New York Times, la pick-up line de l’année sera: «Je suis vacciné.e!» Dans les deux derniers mois, 680% plus de gens en ont fait mention sur leur profil, sur la plateforme de rencontre OkCupid! Mais qu’est-ce que ça signifie, concrètement?

• À lire aussi: Cartographier notre masturbation confinée

Deux choses, d’après Marion Bertrand-Huot, sexologue et présidente de l’organisme Les 3 sex*: «Ça peut vouloir dire “Je suis safe et prête à avoir des contacts physiques” ou “Voici mon positionnement politique: je suis pour les vaccins et la science.” Ça nous donne plus d’informations sur le type de personnes qu’on s’apprête à “dater” que “J’aime le plein air”...»

Des résidus de gêne      

Chose certaine, on est plusieurs à craindre d’avoir perdu nos aptitudes sociales, dans les derniers mois. Est-ce que les célibataires s’enlignent donc vers une série de dates gênantes?

Probablement, selon Marion Bertrand-Huot! La séduction ayant pris un virage numérique, on a exprimé nos émotions à coups d’émojis. On a un peu abîmé nos habiletés à communiquer, en plus de notre capacité à lire le non-verbal d’autrui. Ça se pourrait bien que les premières rencontres de l’été soient moins naturelles qu’à l’habitude...

Heureusement, la sexologue est en mode solution: «Quand on “datait” en ligne, pendant la COVID, on n’allait jamais voir la personne. On a peut-être “gamifié” la séduction. Il ne faut pas se sentir tout d’un coup obligé de transformer ces jeux-là en vraies dates. On peut prendre notre temps, continuer en ligne pendant un petit bout si on est plus à l’aise comme ça...»

Et que faire pour contrer les premières rencontres gênantes? La sexologue me répond, le regard joueur: «On pourrait organiser une activité qui demande de l’engagement. On déconfine, il y a plein d’activités à faire! Faites de quoi qui va vous offrir des sujets de conversation et qui ne vous obligera pas à parler tout le temps. De l’escalade ou du kayak de rivière... Il paraît que tout le monde aime le plein air!»

Des vidéos qui pourraient vous intéresser:

Comment réagir au harcèlement de rue? 

s

La COVID-19 aurait une incidence sur la dysfonction érectile

s

À lire aussi

Et encore plus