[EN IMAGES] Feux d'artifice et plancher de danse au parc Laurier pour la levée du couvre-feu | 24 heures
/bref

[EN IMAGES] Feux d'artifice et plancher de danse au parc Laurier pour la levée du couvre-feu

Image principale de l'article La fin du couvre-feu célébrée au parc Laurier
Camille Dauphinais-Pelletier/24 heures

Le parc Laurier était rempli de monde vendredi soir, et la raison était claire : à 21h30, les gens présents se sont mis à crier et à applaudir pour souligner la levée du couvre-feu. Des feux d'artifice ont même illuminé le ciel.

• À lire aussi: On fait le tour des partys pour la première soirée sans couvre-feu

Il faut dire qu'on l'a attendue depuis longtemps cette soirée : le couvre-feu est en vigueur au Québec depuis le début de l'année. Fini, le retour chez soi à la course en quittant les parcs de façon précipitée!

Le parc Laurier ne s'est d'ailleurs pas vidé à 23h, heure à laquelle les parcs municipaux ferment normalement : les policiers n'ont pas tenté de l'évacuer. 

Tout au long de la soirée, ils ont surtout surveillé une portion du parc particulièrement bondée, qui se transformait à l'occasion en plancher de danse sans distanciation sociale.

Une partie du parc Laurier était particulièrement bondée vendredi soir.

Camille Dauphinais-Pelletier / 24 heures

Une partie du parc Laurier était particulièrement bondée vendredi soir.

Debout sur une butte à proximité, les policiers éclairaient la foule de leurs lampes de poche. 

Des policiers surveillaient une foule réunie au parc Laurier vendredi soir.

Camille Dauphinais-Pelletier / 24 heures

Des policiers surveillaient une foule réunie au parc Laurier vendredi soir.

Petit rappel : ce n'est pas parce que les terrasses sont ouvertes et que le couvre-feu est levé que tout est permis : si vous avez besoin d'un rattrapage, on vous conseille les artices ci-dessous. 

• À lire aussi: Voici les assouplissements qui entrent en vigueur vendredi

• À lire aussi: Non, vous ne pouvez pas aller sur une terrasse avec votre groupe d’amis!

• À lire aussi: La santé publique met en garde contre un déconfinement trop rapide

*

À VOIR AUSSI

Une première journée sur les terrasses

s

À lire aussi

Et encore plus