Un nouveau bureau pour promouvoir la culture d’ici, propose le PQ | 24 heures
/bref

Un nouveau bureau pour promouvoir la culture d’ici, propose le PQ

Environ 37% des ménages francophones sont abonnés à la plateforme de diffusion, selon des données datant de 2019

Vous aimeriez voir plus de contenus québécois sur Netflix ou Spotify? Le chef parlementaire du Parti québécois (PQ), Pascal Bérubé, a proposé, dimanche, la création d'un bureau de promotion du contenu québécois pour faire rayonner la culture d’ici.  

Présent dans le «Plan d'urgence pour la langue française» déposé il y a deux semaines, le bureau aurait comme responsabilité d’inscrire les contenus québécois sur les plateformes mondiales de diffusion comme Netflix, Amazon Prime et Spotify.


«Par le passé, le Québec a dû se fier à Ottawa pour le représenter auprès des géants du web. [...] Juste en 2019, 86 longs métrages québécois ont été produits, et pas loin de 300 téléséries; parmi eux, combien se retrouvent sur Netflix?» s'est questionné Pascal Bérubé.


«On ne peut plus faire comme si les grandes plateformes comme Netflix n'existaient pas. À notre avis, il faut changer d'approche et être plus proactifs en convainquant ces plateformes d'inclure et de s'intéresser au contenu québécois», a-t-il ajouté.


Selon une étude publiée en juin 2019, Netflix serait le service de télévision par contournement le plus populaire au Québec alors que 37% des ménages francophones sont abonnés à la plateforme de diffusion. Il s’agit d’un sommet pour l’entreprise au Québec.

À lire aussi

Et encore plus