Douaa Kachache raconte sa vie de professeure sur TikTok | 24 heures
/panorama

Douaa Kachache raconte sa vie de professeure sur TikTok

s

Douaa Kachache est enseignante au secondaire. Sur TikTok, elle rigole à propos des relations profs-élèves dans un milieu multiculturel. Le 24 Heures a trouvé le chemin de sa boîte aux lettres pour lui faire parvenir une entrevue Toc Toc. 

Quelle matière enseignes-tu? Et pour quelle année du secondaire? 

J’enseigne les arts martiaux! Non, c’est pas vrai. J’enseigne l’anglais, langue seconde. J’ai six groupes de deuxième secondaire. C’est honnêtement mon niveau préféré. J’ai enseigné en première secondaire, j’ai adoré, mais j’étais trop sarcastique. Et puis en quatrième et cinquième secondaire... Mais regardez ma tête: j’avais l’air d’une des élèves.  

@theonlydouaa

TAG QQ1 DE TA CLASSE ET DIS Y D’ARRÊTER ☕️ ##fyp ##montreal ##quebec ##ecole ##cafe ##timhortons

♬ original sound - DOU

Tu parles beaucoup du fait d’être une prof issue de la diversité. Pourquoi c’est important d’en parler?    

Je crois que je suis bien placée pour le faire. Non seulement je suis issue d’une minorité visible, mais je travaille dans un milieu qui est culturellement diversifié. En étant capable d’aborder le sujet, on vient démystifier des choses, on vient piquer la curiosité des gens. Lorsque les gens ont cette information-là, c’est plus facile d'être respectueux et de se défaire de ses préjugés. 

C’est ta première fois dans le domaine de l’humour?    

Eh ben non! Pas du tout, j’ai commencé à faire de l’humour en 2015, à un spectacle d’humour, le Comedy Show. Moi, je faisais partie des newbies. Et j’ai gagné! Et depuis ce jour-là, j’ai un peu eu la piqûre. Donc j’ai continué, j’ai suivi des cours à l'école de l’humour, le soir. J’ai fait des cours de stand-up, des petits bars, par-ci, par-là. 

Qu’est-ce que les élèves pensent de tes vidéos?    

Il y en a qui sont fiers, ils se reconnaissent dedans. Certains me disent: «Madame, j’ai montré tes vidéos à ma mère. Elle adore ça, elle vous suit!» S'il fallait que je mette un mot sur ça, malheureusement, ça va être un mot en anglais, mais c’est very relatable

D'autres entrevues Toc Toc qui pourraient vous intéresser 

Batteuse pour Roxane Bruneau et vedette de TikTok: Domino Santantonio répond à nos questions 

s

Monika Pilon: au-delà de la pub du Lait 

s

À lire aussi

Et encore plus