Éliminés par le Canadien, les Maple Leafs se font ramasser par les médias torontois | 24 heures
/pop

Éliminés par le Canadien, les Maple Leafs se font ramasser par les médias torontois

Comme il fallait s’y attendre, la presse torontoise n’a pas été tendre à l’égard des Maple Leafs après que ceux-ci eurent subi l’élimination aux mains du Canadien de Montréal, lundi soir.

• À lire aussi: Le Canadien élimine les Maple Leafs et passe au deuxième tour

La page couverture du quotidien Toronto Sun a été sans équivoque le lendemain. Avec le titre anglais «Running Choke», il a rappelé les insuccès du club en séries au cours des dernières années, illustrant les unes ayant suivi les éliminations précédentes des Leafs, le tout accompagné d’une photo d’Auston Matthews et de Mitch Marner plutôt dépités. 

Les deux hommes sont déjà largement critiqués pour leur performance face au Tricolore, le second ayant été incapable de marquer en sept parties d’après-saison cette année.

Que ce soit ce journal ou le «Toronto Star», qui a parlé de désastre, tous précisent que les Leafs n’ont pas remporté la coupe Stanley depuis 1967. La disette de 54 ans a d’ailleurs égalé celle des Rangers de New York, qui détenaient l’exclusivité du record de la Ligue nationale de hockey. Les Blueshirts avaient triomphé en 1940 avant d’attendre 1994 pour célébrer à nouveau.

À Toronto, plusieurs mentionnent également l’incapacité notoire des joueurs en bleu et blanc de terminer leurs séries. Selon le réseau Sportsnet, les huit défaites consécutives de Toronto quand ils ont l’occasion de gagner une série constituent la deuxième pire séquence de l’histoire du circuit Bettman. La concession des Coyotes de l’Arizona (autrefois les Jets de Winnipeg) avait échappé 13 parties de suite dans de telles circonstances entre 1990 et 2012.

Lointains souvenirs

La dernière fois que les Leafs ont enlevé les honneurs d’une série remonte toujours au printemps 2004. À l’époque, ils avaient défait les Sénateurs d’Ottawa en sept rencontres au premier tour, avant de s’incliner devant les Flyers de Philadelphie en demi-finale de l’Association de l’Est.

Sportsnet y est allé d’un retour dans le temps pour le moins humoristique sur son site internet pour montrer à quel point ce succès torontois date de nombreuses années. En 2004, le match face aux «Sens» n’avait pas été diffusé en haut définition et Facebook avait vu le jour deux mois auparavant. YouTube avait été créé un an avant cette série, tandis que la chanson la plus populaire du moment était «Yeah», d’Usher (avec Lil. Jon & Ludacris).

À lire aussi

Et encore plus