Montréal se déconfine, les cônes orange se multiplient | 24 heures
/bref

Montréal se déconfine, les cônes orange se multiplient

Les travaux s'accumulent à Montréal, même si les automobilistes se déconfinent.
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Les travaux s'accumulent à Montréal, même si les automobilistes se déconfinent.

  • Les automobilistes montréalais risquent de se buter à de nombreuses entraves au cours de l'été.   
  • Au total, Mobilité Montréal s’attend à poursuivre ou à entreprendre une cinquantaine de projets «majeurs» au cours de l’été.   
  • Montréal et le ministère des Transports du Québec demandent aux Montréalais de favoriser le transport collectif ou actif.   

La valse des cônes orange se poursuivra cet été à Montréal. Si bien que les automobilistes qui se déconfinent risquent de se buter à plusieurs entraves sur les routes de la métropole, prévient Mobilité Montréal.

C’est ce qu’a affirmé mardi l’organisme qui supervise l’organisation des chantiers routiers dans la métropole. Avec l'allègement des mesures sanitaires, la Ville de Montréal et le ministère des Transports du Québec (MTQ) demandent d’ailleurs aux Montréalais de favoriser le transport collectif ou actif.

Les automobilistes de l’ouest de l’île et de la Montérégie doivent s’attendre à une multiplication des entraves durant la saison estivale. Si la réouverture du pont de l’Île-aux-Tourtes devait être complétée vers la fin du mois de juin, une quinzaine d’autres tronçons feront l’objet de travaux cet été.

«L’autoroute 13, ça va être un secteur chaud», a notamment évoqué le porte-parole administratif de la Ville de Montréal, Philippe Sabourin.

Sur l’autoroute 40 aussi, les entraves promettent d’être nombreuses. Les équipes du Réseau express métropolitain (REM) travailleront notamment à compléter la structure aérienne à la hauteur de Pointe-Claire. Un peu plus à l’ouest, le ministère prévoit une «entrave de longue durée» en raison du remplacement d’une dalle de béton.

Photo d'archives, Joël Lemay

Les traversées entre Montréal et les rives sud et nord seront aussi sous pression. Tant les ponts Honoré-Mercier, Louis-Bisson, Pie-IX que le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine subiront des chantiers plus ou moins importants pendant la saison chaude.

Des chantiers reportés

Au total, Mobilité Montréal s’attend à poursuivre ou à entreprendre une cinquantaine de projets «majeurs» au cours de l’été. Le MTQ et la Ville en supervisent environ 20 chacun.

Or, pour réduire les entraves sur les routes de la région métropolitaine, Montréal avait déjà prévu de reporter le tiers des chantiers qui devaient d’abord se poursuivre en 2021. 

Après la saison des chantiers, les cônes orange devraient lentement disparaître à mesure que les feuilles se coloreront, elles, d’orange et de jaune. 

Vers une voie de sortie pour le SRB?

Tant le REM que la Société de transport de Montréal (STM) poursuivront des travaux durant les trois prochains mois. La STM est encore loin d’avoir terminé son projet de service rapide par bus (SRB) sur le boulevard Pie-IX, mais elle commence à voir la lumière au bout du tunnel. 

Le chantier du SRB sur le boulevard Pie-IX en juillet 2019.

Photo d'archives, AGENCE QMI

Le chantier du SRB sur le boulevard Pie-IX en juillet 2019.

Le tronçon lavallois du tracé devrait être fini à la fin de l’été, a constaté le directeur principal du projet de SRB, Marc Dionne. Une mise en service partielle est même envisageable à l’automne.

Quant au REM, il prépare la mise en service d’une «sous-station électrique» sur la rue Wellington. Mais c’est le travail en hauteur sur l’autoroute A40 qui promet de créer le plus d’entraves.

À lire aussi

Et encore plus