Montréal et Laval en zone orange: ce qu'il faut savoir des nouveaux allègements | 24 heures
/bref

Montréal et Laval en zone orange: ce qu'il faut savoir des nouveaux allègements

Image principale de l'article Montréal et Laval en orange: ce qu'il faut savoir
AFP
  • Montréal et Laval passent en zone orange, alors que le Québec ne compte plus auccune régon en zone rouge.
  • Comme partout ailleurs au Québec, les salles à manger des restaurants peuvent rouvrir.
  • Certaines régions passent aussi de l’orange au jaune, alors que d’autres passent du jaune au vert.

Le Québec continue de se déconfiner lundi alors que la province ne compte plus aucune région en zone rouge. Voici ce qu'il faut savoir des nouveaux allègement qui entrent en vigueur aujourd'hui.

• À lire aussi: Aucun décès pour la première fois depuis septembre

• À lire aussi: COVID-19: les cas à un minimum au Québec et en Ontario

Montréal et Laval passent à l'orange

Toutes les régions du Québec quittent officiellement le palier d’alerte rouge, grâce au passage à l’orange de Montréal et de Laval ainsi que de plusieurs MRC situées en Estrie, en Chaudière-Appalaches et dans le Bas-Saint-Laurent.

À compter d’aujourd’hui, les salles à manger des restaurants peuvent rouvrir, avec un maximum de deux personnes par table provenant d’adresses différentes.

Les gyms peuvent aussi recommencer à accueillir des clients.  

Des régions passent au jaune  

Le Saguenay–Lac-Saint-Jean, la Mauricie, le Centre-du-Québec et les MRC de Rimouski-Neigette, de La Mitis, de La Matapédia et de Matane passent quant à elles au jaune lundi. 

Les rassemblements intérieurs seront permis, mais limités aux occupants de deux résidences privées. 

Dans les restaurants, les occupants de deux résidences privées pourront être assis à la même table. 

En zone jaune, les bars, brasseries, les tavernes et les casinos pourront ouvrir leurs portes, avec un maximum de 50% de la capacité d’accueil, et les occupants de seulement deux résidences privées par table. 

Des régions passent au vert  

L’Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, le Nord-du-Québec et la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine passeront en zone verte. 

Les rassemblements privés intérieurs et extérieurs sont limités à un maximum de 10 personnes provenant d’adresses différentes ou à tous les occupants de trois résidences. 

Dans les restaurants, les bars, les brasseries, et les tavernes, un maximum de 10 personnes par table sera permis. 

À lire aussi

Et encore plus