[VIDÉO] Un homme panique dans un avion et doit être ligoté avec des attaches autobloquantes par les autres passagers | 24 heures
/misc

[VIDÉO] Un homme panique dans un avion et doit être ligoté avec des attaches autobloquantes par les autres passagers

s

Un homme qui s’était mis en tête de faire atterrir un avion a dû être maîtrisé par plusieurs personnes. 

Un passager d’un vol de Delta Airlines entre Los Angeles et Nashville a tout fait pour entrer dans le cockpit du pilote, vendredi dernier, selon ce que rapporte CNN.

• À lire aussi: Elle veut s’envoyer en l’air avec plusieurs passagers de l’avion: aucun n’accepte, elle pète sa coche et se retrouve en prison

Un autre passager témoin de la scène (en vidéo CI-HAUT) a raconté à CNN que l’homme s’est levé de son siège tout bonnement, qu’il s’est dirigé vers la cabine à l’avant de l’appareil et qu’il s’est mis à marteler la porte de celle-ci.

C’est à ce moment que des passagers et des membres de l’équipage sont intervenus pour l’empêcher de nuire au bon travail du commandement de bord.

Sur les images publiées sur les réseaux sociaux par des témoins, on peut voir l’homme perturbé couché à plat ventre dans l’allée de l’avion, les pieds nus et attachés par des attaches autobloquantes, tout comme ses mains.

• À lire aussi: Un voyageur est resté debout pendant six heures pour que sa femme puisse dormir allongée sur leurs sièges d’avion

À de nombreuses reprises, on peut entendre le passager en crise crier «STOP THE PLANE! STOP IT!»

Cet incident a fait en sorte que le vol a dû être détourné vers l’aéroport d’Albuquerque (Nouveau-Mexique) pour un atterrissage d’urgence.

Le suspect a été livré au FBI immédiatement après l’atterrissage. Pour l’instant, ses motivations restent nébuleuses et une enquête devrait pouvoir faire la lumière sur la situation.

Les passagers du vol sont restés bloqués sur le tarmac à Albuquerque pendant quelques heures, mais ont pu poursuivre leur route vers Nashville en toute sécurité.

• À lire aussi: Ivre à bord d’un avion, elle se vomit dessus, se met en bobettes et essaie de se battre avec une autre passagère, forçant un atterrissage non-planifié

Grace Chalmers, une des passagères de ce vol, a indiqué qu’elle a pu se reposer, mais que «sur le coup, c’était extrêmement stressant.»

Par voie de communiqué, Delta a remercié ses employés et ses passagers pour leur intervention envers l’homme turbulent.

À voir aussi sur le Sac de Chips:

s

s

s


À lire aussi

Et encore plus