Une première depuis 1930: l'éclipse solaire annulaire en images | 24 heures
/bref

Une première depuis 1930: l'éclipse solaire annulaire en images

s

Les Québécois ont eu droit à tout un spectacle ce matin dès 4h43, lors d'une éclipse solaire annulaire, une première depuis 1930. À Montréal, 78% de la surface du Soleil a été cachée par la Lune en début de journée.

Une éclipse annulaire se produit lorsque la Lune se trouve «trop loin sur son orbite elliptique pour cacher totalement le disque solaire et laissera paraître un anneau de Soleil autour d'elle», notent par voie de communiqué les experts d’Espace pour la vie du Planétarium de Montréal.



Pour l’occasion, l’équipe du Planétarium a accueilli sur la passerelle du Parc olympique une cinquantaine de curieux pour observer l’éclipse. 

L'éclipse a parcouru le ciel de l'hémisphère nord, sur une bande d'environ 500 km courant du Canada à la Sibérie, en passant par l'Europe, où elle n'est que partielle mais tout de même dangereuse pour les yeux. 

Au maximum de l'éclipse dite annulaire, les Terriens ont vu la Lune se glisser lentement devant le Soleil, pour le transformer pendant quelques minutes en un mince anneau lumineux, appelé couramment le «cercle de feu».

Il s'agit de la première éclipse annulaire de l'année 2021, et la seizième du 21e siècle. Ce phénomène astronomique arrive en période de nouvelle Lune, lorsque Terre, Lune et Soleil sont parfaitement alignés.

Si le diamètre apparent de la Lune est inférieur à celui du Soleil, une partie de la couronne de feu reste visible. Une éclipse totale, qui plonge brièvement une partie de la planète dans l'obscurité, se produit quand le diamètre de la Lune correspond exactement à celui du Soleil, vu depuis la Terre. 

À lire aussi

Et encore plus