Maxime Bernier arrêté dans un manif contre le confinement au Manitoba | 24 heures
/bref

Maxime Bernier arrêté dans un manif contre le confinement au Manitoba

Le chef du Parti populaire du Canada (PPC), Maxime Bernier, a été arrêté vendredi après-midi alors qu’il allait prendre la parole lors d'une manifestation contre le confinement dans le village de St-Pierre-Jolys, au Manitoba.

La nouvelle a été confirmée par un de ses proches conseillers, puis par le principal intéressé lui-même par le biais de Twitter.

La GRC locale n’a toujours pas émis de commentaires à ce sujet.

M. Bernier a publié une vidéo peu après 14 h dans laquelle l’on voit un agent de police lui remettre une contravention de 496 $. Dans cette même vidéo, l’agent indique au politicien qu’il pourrait se faire arrêter s’il «continue avec de nouvelles actions» du genre.

Maxime Bernier est présentement en tournée à travers le Manitoba, province aux prises depuis quelques semaines avec une remontée des cas de COVID-19.

Le leader du PPC collectionne les contraventions depuis quelques mois. Cette dernière est au mois la cinquième qu’il a reçue relativement à des manifestations contre le confinement.

À lire aussi

Et encore plus