5 restaurants iconiques de Montréal qui ont fermé depuis le début de 2021 | 24 heures
/misc

5 restaurants iconiques de Montréal qui ont fermé depuis le début de 2021

C’était à prévoir, la pandémie n’a épargné personne dans le monde de la restauration.

Que ce soient les tout nouveaux ou ceux bien établis depuis plusieurs années, les établissements ont souffert énormément des fermetures obligatoires et des mesures sanitaires des derniers mois. Ces dernières ont parfois même fait ressortir d’autres problèmes pour les entrepreneurs. 

Bien que les Montréalais soient tristes de voir disparaitre de belles adresses bien implantées depuis de nombreuses années, il n’est malheureusement pas étonnant de voir des institutions montréalaises fermer leurs portes définitivement. 

Quelques-unes ont justement marqué les esprits depuis le début de l’année 2021. 

Voici cinq restaurants et bars iconiques à qui Montréal a dû dire au revoir au cours des derniers mois :

1. Romados 

Après plus de 25 ans à servir des spécialités portugaises, l’établissement situé au coin des rues Rachel Est et de Bullion ferme officiellement ses portes. «Ce fut notre honneur de vous servir pendant plus de 2 décennies. Cette décision a été imposée à l'entreprise et non par choix» peut-on lire sur la page Facebook du restaurant. Questionné par Eater Montreal au sujet de cette décision dite imposée, un représentant du restaurant mentionne que l’établissement est en plein litige concernant les droits sur le nom et la marque. 

2. VV Taverna

C’est avec le cœur gros que le mythique établissement de la rue Bellechasse, le VV Taverna, a fait l’annonce de sa fermeture officielle le 3 juin. L’équipe s’est adressée à sa longue liste de clients, nouveaux comme anciens, avec une publication Facebook mentionnant que la décision de fermer avait été longuement et mûrement réfléchie, mais que la pandémie et les contraintes administratives ont précipité les choses. La VV Taverna était une véritable institution. Son aventure aura commencé en 1996 et c’est la maison d’importation privée de vins Rézin qui opérait l’endroit lors de ses derniers milles. 

3. Casa Corfu 

Véritable institution dans le quartier Rosemont, à Montréal, le restaurant Casa Corfu ferme définitivement ses portes, s’ajoutant à la longue liste de buffets à volonté qui ont tiré leur révérence dans les derniers mois. Même après plus de 20 ans d’existence, la Casa Corfu demeurait très populaire, pas tant pour ses qualités culinaires que pour ses prix abordables.

4. Bremner

Le Bremner n’a pas eu les 15 derniers mois les plus faciles avec un incendie dans son immeuble qui a engendré énormément de dégâts en mars 2020. Mais après une dure année de pandémie, de conflits et saga judiciaire avec les propriétaires de l’immeuble, le chef Chuck Hughes a décidé de finalement mettre un terme au cauchemar et de mettre la clé dans la porte du Bremner. 

5. Arts Café 

La fermeture du Arts Café n’est pas le résultat de la pandémie mais plutôt d’une hausse de loyer de 40%, qui a fait passer le montant de 2800$ à 4000$ par mois. Par contre, petite lueur d’espoir pour les amateurs de l’établissement, car en entrevue avec Le Devoir, les propriétaires du Arts Café ont confirmé qu’ils souhaitaient s’installer dans un autre local éventuellement et que pour le moment, ils avaient loué un entrepôt pour y mettre leurs choses. 

Ne manquez pas nos dernières vidéos!

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus