Une Tiktokeuse a la réponse parfaite pour ceux qui croient que le vaccin rend les gens magnétiques | 24 heures
/misc

Une Tiktokeuse a la réponse parfaite pour ceux qui croient que le vaccin rend les gens magnétiques

s

Une abonnée TikTok a récemment fait fureur avec une vidéo où elle démontre patiemment pourquoi il est impossible que le vaccin contre la COVID-19 puisse rendre les gens magnétiques.

Dans son TikTok, @aweebitsilly montre d’abord un extrait d’une autre Tiktokeuse qui, elle, est persuadée que le fait d’avoir côtoyé des personnes s’étant fait vacciner l’a rendue magnétique.

• À lire aussi: Ce complotiste pense que le Canadien va gagner la coupe et que ça fait partie de la conspiration

Ce sont bien évidemment des sornettes véhiculées par des complotistes, mais le plus triste, c’est qu’il y a des gens qui y croient dur comme fer.

@aweebitsilly dit, lorsqu’elle apparaît à l’écran, qu’elle n’en revient pas que des ignorants croient ce genre de bêtises.

Il fait ensuite la démonstration du fonctionnement de deux aimants.

• À lire aussi: Jean-Claude Van Damme pense qu'il est assez «équipé» contre la COVID-19 pour ne pas avoir besoin de porter le masque

Les aimants s’attirent entre eux grâce à leur champ magnétique.

Elle essaie ensuite avec des pièces de monnaie, mais ça ne fonctionne pas parce que les pièces ne sont pas faites d’un métal doté de propriétés magnétiques.

Même chose pour les clés, tout de suite après.

Sur son visage, c’est encore la même chose. Les aimants ne restent pas dessus parce que, dit-elle, «je ne suis pas magnétique, tu n’es pas magnétique, tu es juste collante. Va prendre une douche!»

• À lire aussi: Un homme montre un des effets secondaires inattendus du vaccin AstraZeneca

Et vlan dans les dents!

La femme poursuit finalement sa petite montée de lait en indiquant que c’est à cause de personnes comme ça qu’il doit y avoir des avertissements sur les séchoirs à cheveux. LOL.

Faites-vous vacciner! Vous ne deviendrez pas un aimant.

À voir aussi sur le Sac de Chips:

s

s

s


Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus