Triangle jaune et rond mauve : cet ajout au drapeau LGBTQ+ fait parler de lui en bien | 24 heures
/pop

Triangle jaune et rond mauve : cet ajout au drapeau LGBTQ+ fait parler de lui en bien

Image principale de l'article Un ajout sur le drapeau LGBTQ+

À l'occasion du mois international de la Fierté, un triangle jaune doté d’un rond mauve en plein centre a fait son apparition sur le drapeau LGBTQ+. Voici ce que ça signifie.

• À lire aussi: Lego célèbre la communauté LGBTQ+ avec un nouveau module

• À lire aussi: 8 reculs pour les personnes LGBTQ+ survenus sous l'administration Trump

La semaine dernière, l'activiste de de l’association Intersex Equality Rights UK, Valentino Vecchietti, a modernisé le drapeau arc-en-ciel avec ces ajouts, pour représenter les personnes intersexuées, rapporte le média Them

Selon la définition d'Amnistie internationale, l’intersexuation est «un terme générique qui est utilisé pour couvrir un vaste groupe de personnes dont les caractéristiques sexuelles ne correspondent pas aux “normes” typiques et binaires masculines ou féminines». 

Dans son livre Être intersexué : ça veut dire quoi, la médecin française Laurie Blachier explique que les personnes n’ont quasiment jamais deux sexes complets et fonctionnels dans un même corps, mais plutôt une anatomie qui diffère des normes établies. 

D'autres ajouts

Ce n'est pas la première fois que le drapeau arc-en-ciel connaît des ajouts. 

En 2017, l’activiste Amber Hikes, de Philadelphie, introduisait les bandes noires et brunes, représentant les gens de la communauté noire et sud-asiatique. L’année suivante, le designer américain Daniel Quasar ajoutait les bandes blanches, rose et bleues, représentant le drapeau transgenre. Ce nouvel ensemble est devenu ce qu'on appelle aujourd'hui le drapeau de la progression (Progress Pride Flag).

Le drapeau arc-en-ciel initial a été créé en 1978 par l’Américain Gilbert Baker. 

© Les archives

Le terme fait jaser sur TikTok

L’intersexuation fait aussi jaser sur TikTok. Au début du mois, Pidgeon Pagonis, un activiste américiain, dénonçait l’impossibilité d’employer le hashtag #intersex sur ses publication, rapporte le média The Verge. À cet effet, le réseau social chinois indiquait dans un communiqué que c’était seulement une erreur, ce dont doutent les utilisateurs.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus