Clips à bières : voici pourquoi vous devriez les rapporter à votre dépanneur | 24 heures
/bref

Clips à bières : voici pourquoi vous devriez les rapporter à votre dépanneur

Image principale de l'article Voici pourquoi vous devriez les rapporter
Camille Dauphinais-Pelletier/24 heures

Plusieurs dépanneurs et épiceries spécialisées nous ont indiqué qu’ils avaient de moins en moins de clips servant à rassembler des cannettes de bière en paquet de quatre, de six ou de huit. Certains d’entre eux les reprendront volontiers si vous les rapportez lors de vos prochaines visites.  

• À lire aussi: Amazon encourage le suremballage et voici pourquoi

«Les fournisseurs qui nous envoient les bières de microbrasseries ne mettent plus de clips sur les paquets et les boîtes de 24, explique d’abord Mikael Dawly de la boutique Cheers, située sur l’avenue du Mont-Royal. Ils ont tous arrêté progressivement de le faire.»  

Alors que les festivités de la fête nationale et de la fête du Canada approchent, ces épiceries et ces dépanneurs se retrouvent dépourvus de ces clips qui s’avèrent parfois très pratiques.   

«Nous, on ne les utilise pas dans nos services, c’est plus pour les donner aux clients et aux clientes quand ils achètent juste trois ou quatre bières, c’est plus facile pour eux d’amener les bières que de leur donner une boîte ou un sac à chaque fois, poursuit-il. Si les clients les ramènent, on va sûrement les prendre, les désinfecter et les redonner à d’autres clients.»  

Comme un sac réutilisable  

Le constat est le même pour Jean-Sébastien Scraire, gérant de la boutique spécialisée Le Bièrologue, dans Hochelaga-Maisonneuve. Selon lui, ces clips pourraient être réutilisés à chacun des achats.    

«Nous, on s’en sert aussi pour créer des paquets en boutique, explique-t-il d’abord. Et ce qu’on est en train de considérer, c’est d’en commander, mais de mettre une consigne sur la clip pour inciter les gens à revenir. Parce que ce qui arrive, c’est que les gens vont prendre la clip, mais elle reste chez eux ou ils la mettent au recyclage. Finalement, ça devient de la perte, ce n’est vraiment pas écologique et ça fait qu’on en produit tout le temps des nouvelles.»  

«Souvent je dis au client : c’est comme un sac réutilisable. Si tu te présentes avec des clips, tu peux les réutiliser à l’infini», mentionne Jean-Sébastien Scraire.  

Alors à votre prochain achat de bières, portez une attention à ces clips en plastique. Plutôt que de vous en débarrasser au recyclage, certains commerçants (et futurs clients!) les utiliseraient volontiers.