Avec Live Audio Rooms, Facebook lance une version concurrente à Clubhouse | 24 heures
/misc

Avec Live Audio Rooms, Facebook lance une version concurrente à Clubhouse

Image principale de l'article Facebook lance une version concurrente à Clubhouse

Dans les cartons de Facebook depuis quelques mois déjà, il n’a pas fallu de temps au gérant Facebook de monter sa propre version de salles audio en direct sur sa plateforme pour concurrencer celles de Clubhouse. 

Pour les débuts de Live Audio Rooms, Facebook a sélectionné le marché américain, le système mobile iOS d’Apple, quelques personnalités publiques, certains groupes Facebook ainsi qu’une première série de partenaires pour ses balados.

Au cours du rodage des semaines à venir, l’auditoire et les personnalités pour les deux produits prendront graduellement de l’envergure. D’ici là, la totalité des utilisateurs de Facebook aux États-Unis pourra écouter les salles audio et les balados en direct.

Sur l’écran des utilisateurs, les hôtes sont affichés en haut et les auditeurs dans la partie en dessous peuvent demander la parole avec la fonction « lever la main ». Bien entendu, les fonctions populaires comme le partage de la salle avec d’autres, le fil d’actualité ou les publications de groupe seront également présentes.

Pendant l’écoute, les auditeurs peuvent réagir comme ils le font partout sur la plateforme, avec des likes et la ribambelle d’emojis disponibles sur Facebook. Et pour montrer leur soutien à leur personnalité publique, ceux-ci pourront envoyer des «étoiles» qui peuvent être achetées à tout moment.

Avec ces étoiles, l’auditeur aura accès à une section spéciale qui permet aux hôtes de reconnaître et de communiquer avec leurs supporters.

Sous contrôle d'administrateurs 

Dans les groupes Facebook, les administrateurs auront à déterminer de la pertinence d’ouvrir des salles audio en direct. Les membres et les visiteurs peuvent écouter les salles dans les groupes publics, mais dans les groupes privés, les salles sont limitées aux membres du groupe.

Pour les balados, Facebook s’écarte du partenariat avec Spotify pour diffuser directement sur sa propre plateforme des contenus sur des flux RSS publics.

Un mini lecteur maison similaire à celui qui existe avec Spotify permettra aux abonnés Facebook d’écouter des balados pendant qu’ils naviguent sur le grand réseau social. Ces dernières seront dorénavant gérées sur les serveurs Facebook afin qu’elles respectent les normes du groupe.

Dans les mois à venir, les nouveaux produits audio de Facebook seront graduellement déployés sur les autres marchés ou pays.

À lire aussi

Et encore plus