Le match 2 diffusé au Centre Bell, Montréal en discussion pour vendredi | 24 heures
/bref

Le match 2 diffusé au Centre Bell, Montréal en discussion pour vendredi

Image principale de l'article Vous pourriez regarder le match 2 au Centre Bell
Martin Chevalier / JdeM

3500 personnes pourront regarder sur écran géant au Centre Bell le deuxième duel de la finale disputé à Tampa mercredi. Les intéresséss pourront se procurer des billets en début de soirée.

C'est ce qu'a annoncé mardi la vice-présidente exécutive et chef des affaires commerciales du Canadien de Montréal, France Margaret Bélanger. L'organisation attend toujours une réponse du gouvernement du Québec et de la Santé publique relativement à sa demande de jouer ses matchs locaux en présence de 10 500 spectateurs durant la finale de la Coupe Stanley. 

• À lire aussi: Des ventes records de chandails du Canadien

• À lire aussi: C'est lundi? C'est pas grave. Les fans sont au rendez-vous!

• À lire aussi: Voici ce qui s’est vraiment dit quand le CH a éliminé Vegas, selon Arnaud Soly

Si la capacité est augmentée au domicile du Tricolore, il n’est pas exclu qu’un document attestant une vaccination contre la COVID-19 soit exigé aux amateurs se présentant sur place.

Martin Chevalier / JdeM

«Dans le moment, à 3500 personnes, les gens peuvent entrer sans cette preuve, mais on est ouvert à l’idée de demander une preuve vaccinale et la Santé publique devrait être à l’aise avec cela», a affirmé Mme Bélanger.

La Ville travaille pour vendredi

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a pour sa part indiqué mardi que son administration tentait de trouver une solution avec les autorités responsables quant à un visionnement extérieur encadré des matchs de vendredi soir, le premier de la série qui se tiendra dans la métropole. 

Questionnée à ce sujet, Mme Plante a déclaré qu’un dénouement pour la prochaine rencontre de la série prévue mercredi paraît improbable. En revanche, du nouveau pourrait être annoncé sous peu relativement à la suite de la finale.

«Mercredi, c’est ce que j’aimerais, mais on travaille surtout pour un scénario qui prévaudra quand les Canadiens seront chez nous, ce vendredi», a-t-elle mentionné durant un point de presse tenu à la station de métro Henri-Bourassa, en marge d’une annonce sur le transport en commun.

«Il y a beaucoup de choses qui bougent. On doit attendre de savoir... on semble dire que la Santé publique donnera son accord concernant un nombre de spectateurs plus important au Centre Bell. Donc, si la Santé publique le décide ainsi, on se réjouira de voir des gens dans les gradins, a-t-elle poursuivi. Mais comme je l’ai dit, ce n’est pas tout le monde qui a les moyens de payer 500 $ et plus pour un match. C’est pour cela qu’on travaille fort pour amener le hockey sur la place publique.»

Des rassemblements qui doivent être plus sécuritaires

Lors des récentes parties du Tricolore, la présence imposante de partisans à proximité du Centre Bell a fait jaser, les mesures de distanciation et le port du masque ayant été mis de côté par les gens sur place. Pour sa part, la mairesse dit souhaiter depuis plusieurs jours la mise en place d’un site encadré où le public pourra se réunir pour regarder les matchs.

Thierry Laforce/Agence QMI

«On discute avec nos partenaires pour voir comment on pourrait s’assurer d’avoir un visionnement extérieur, mais de façon sécuritaire. La Santé publique doit nous donner l’autorisation de pouvoir se rassembler, a-t-elle admis. On doit travailler avec d’autres partenaires pour qu’une fois que ce lieu-là sera déterminé, qu’on ne soit pas tous collés. Il faut une façon de faire sécuritaire.»

«J’ai envie de célébrer comme tout le monde, mais on sort tranquillement d’une pandémie. Il ne faut pas se mettre dans une situation qui pourrait venir brouiller nos objectifs.»

- Avec la collaboration de Félix Lacerte-Gauthier

À lire aussi

Et encore plus