Les services de la STM gratuits pour les moins de 11 ans | 24 heures
/bref

Les services de la STM gratuits pour les moins de 11 ans

Image principale de l'article Les services gratuits pour les moins de 11 ans
Joël Lemay / Agence QMI
  • À partir du 1er juillet, les services de transport en ocmmun seront gratuits pour les enfants de 11 ans et moins.
  • Les personnes âgées de 65 ans et plus auront droit à une réduction de 50% sur le tarif actuel.
  • La mairesse Plante a également promis que d’ici 2023, les transports en commun seront gratuits pour les aînés.

Dès jeudi, les enfants de 11 ans et moins pourront utiliser gratuitement les services de transporte en commun à Montréal, tandis que les personnes âgées de 65 ans et plus auront droit à une réduction de 50% sur le tarif actuel. 

Pour les aînés, la passe mensuelle de la Société de transport de Montréal (STM) coûtera donc 27 $. De leur côté, les jeunes devront toutefois être accompagnés d’une personne âgée de 14 ans ou plus.

«Cette mesure me tient particulièrement à cœur parce qu’elle va faciliter la vie des familles montréalaises, a souligné la mairesse de Montréal, Valérie Plante, en annonçant les nouveaux tarifs mardi. Dès jeudi, des milliers de familles à Montréal vont pouvoir utiliser le transport collectif sans sacrifier d’autres besoins essentiels.»

La mairesse Plante a également promis que d’ici 2023, les transports en commun seront gratuits pour les aînés.

«On la veut cette gratuité. On veut briser l’isolement et s’assurer qu’ils puissent participer pleinement à la vie en société», a ajouté Mme Plante.

Il s’agissait d’une promesse électorale de son administration. Néanmoins, la gratuité complète n’a pas pu être offerte en raison du contexte actuel, selon ses dires.

«Avec la pandémie, on a dû faire des choix budgétaires qui étaient nécessaires. On a dû s’adapter. La volonté est toujours réelle, mais ça va prendre un peu plus de temps», a promis Mme Plante.

Il en coûtera 9,3 millions $ à la Ville pour implanter la mesure. La gratuité complète pour les personnes âgées nécessitera des investissements de 40 millions $.

À lire aussi

Et encore plus