Chaleur extrême : Voici quelles sont les conséquences des canicules sur la santé | 24 heures
/environment

Chaleur extrême : Voici quelles sont les conséquences des canicules sur la santé

Image principale de l'article Chaleur extrême: les conséquences sur la santé
AFP

Les vagues de chaleur extrêmes comme celle que traverse l’Ouest canadien peuvent entraîner des problèmes majeurs sur la santé, et même mener à la mort. On fait le tour de la question. 

• À lire aussi: À Lytton, au Canada, il a fait plus chaud que dans la vallée de la Mort mardi

• À lire aussi: Santé et changements climatiques : Des médecins s’invitent aux élections municipales

Plus de gens qui meurent 

«À la base, il faut voir la chaleur extrême comme quelque chose qui met un stress aigu sur les systèmes du corps, sur des organes qui n’ont pas toujours la capacité d’y répondre adéquatement», explique d’emblée la présidente de l’Association québécoise des médecins pour l’environnement (AQME), la Dre Claudel Pétrin-Desrosiers. 

«On peut penser par exemple au cœur, aux poumons, au cerveau ou aux reins, poursuit-elle. Et, globalement, ce qu’on remarque, c’est une augmentation de la mortalité toutes causes confondues. Donc, lorsqu’il fait très chaud, il y a plus de gens qui meurent. On peut voir des problèmes cardiaques comme des infarctus, des problèmes respiratoires, on peut voir des AVC.» 

Dre Claudel Pétrin-Desrosiers

Dominick Gravel/Agence QMI

Dre Claudel Pétrin-Desrosiers

Plusieurs dizaines de morts  

La vague de chaleur qui balaie l’Ouest canadien depuis quelques jours, et en particulier la Colombie-Britannique, a eu un impact majeur sur le nombre de morts rapporté. 

Selon un bilan diffusé mardi par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et la police de la Ville de Vancouver, 233 personnes sont décédées depuis vendredi dans la province canadienne, alors qu’en temps normal, environ 130 décès sont rapportés en moyenne pour la même période. La police fédérale a indiqué que la chaleur aurait contribué à la majorité des décès. 

AFP

Aggraver des problèmes de santé existants  

S’il est possible de mourir d’un coup de chaleur lorsque la température du corps atteint un niveau trop élevé, un épisode de chaleur extrême peut également mener à la mort en aggravant certains problèmes de santé déjà existants. 

«Par exemple, quand on a du diabète, nos reins peuvent fonctionner un peu moins bien; le diabète est souvent associé à des complications au niveau des reins, explique Dre Claudel Pétrin-Desrosiers. Et quand il fait très chaud, on a tendance à être un peu plus déshydraté, et la déshydratation vient donner un autre stress sur les reins.» 

AFP

Des problèmes de santé mentale  

Et même si l'on n’en meurt pas, les impacts de la chaleur extrême sur la santé peuvent se faire sentir sur plusieurs plans.

«Ça peut être lié à des complications à la naissance, on voit aussi une augmentation des visites pour les problèmes de santé mentale à l’urgence, et, généralement, on voit même une augmentation de la tension et de la violence dans certains groupes, détaille la présidente de l’AQME. Quand il fait plus chaud, tout le monde est un peu plus amer, ça arrive qu’il y ait plus de violence de groupe et de violence domestique.» 

«Ce sont des impacts peut-être moins souffrants, mais de ne pas être capable de dormir adéquatement pendant deux ou trois jours parce qu’il fait chaud dans ton logement, ça a aussi un impact sur la santé, poursuit-elle. Pas à long terme nécessairement, mais ça joue sur ta concentration, sur ton niveau de patience, sur ta capacité de travail, sur ton bien-être.» 

Selon Environnement Canada, la vague de chaleur devrait se poursuivre pour le reste de la semaine dans l’ouest du pays. Les températures maximales atteindront de 34 à 39 degrés Celsius, avec des pics de 40 degrés Celsius dans certains secteurs du nord de l’Alberta. De son côté, la Colombie-Britannique devrait connaître un répit partiel avec des températures en légère baisse. 

Quoi faire pour prévenir les effets de la chaleur sur la santé? 

Plusieurs moyens peuvent aider à limiter les effets de la chaleur extrême sur la santé. On vous en présente cinq, suggérés par la Dre Claudel Pétrin-Desrosiers. 

1- Boire beaucoup d’eau. 

2- Passer de deux à trois heures consécutives dans des endroits climatisés. Pourquoi de deux à trois heures? C’est le temps requis pour minimiser le plus possible le stress vécu par le corps. Oui, un 15 minutes à l’air conditionné, ça peut faire du bien, mais ce n’est pas suffisant pour que le corps se remette de la chaleur. 

3- Appeler des personnes âgées et des membres de sa famille pour s’assurer qu’ils sont en santé et qu’ils vont bien.

4- Réduire l’intensité de l’exercice physique ou du travail extérieur pendant les périodes de canicule. Même si l'on a l’impression d’être en forme, les coups de chaleur peuvent arriver plus rapidement qu’on le pense. 

5- Certains médicaments peuvent diminuer notre capacité à réagir à la chaleur. Pour davantage d’informations, parlez-en à votre professionnel de la santé. 

- Avec des informations de l’Agence QMI et de l’AFP