Le Lightning casse le party aux 3500 partisans réunis au Centre Bell | 24 heures
/bref

Le Lightning casse le party aux 3500 partisans réunis au Centre Bell

Image principale de l'article Le Lightning casse le party aux 3500 fans du CH
Photo Gabriel Beauchemin

Fin de soirée décevante pour les 3500 partisans réunis au Centre Bell pour le deuxième match de la finale de la Coupe Stanley: le Canadien s'est incliné par la marque de 3 à 1. Les deux équipes disputeront les deux prochains matchs à Montréal, alors que le Lightning de Tampa Bay mène la série 2 à 0. Retour sur cette soirée forte en émotions.

• À lire aussi: Voici où regarder le match du Canadien à Montréal ce soir

Il y avait beaucoup d'ambiance, même avant la première mise au jeu. DJ et jeux de lumière: tout était en place pour les cérémonies d'avant-match, retransmises sur l’immense écran géant qui trône au-dessus de la patinoire. Il ne manquait que les joueurs! 

  

Photo Gabriel Beauchemin

Les partisans sur place étaient regroupés en sections indépendantes de 250 personnes. Ils ont tous payé leur billet au coût de 10$.

Un moment historique               

Dès les premières secondes de la rencontre, les «Go Habs Go!» résonnaient à l’intérieur de l'amphithéâtre. Et à chacune des occasions de marquer du CH, les décibels montaient. On aurait parié que le Centre Bell était comble.

Il faut dire que les partisans attendaient cette finale depuis longtemps... et avec impatience. C’est la première fois en 28 ans que le Canadien participe à une finale de la Coupe Stanley; et la dernière fois qu’il s’y est rendu, en 1993, il a remporté les grands honneurs. 

Un seul but du Canadien     

Après un premier but du Lightning de Tampa Bay en début de deuxième période, Nick Suzuki a redonné espoir aux siens (et aux fans montréalais) en nivelant la marque. Les cris ont résonné de plus belle à l'intérieur du Centre Bell. 

s

 

Les milliers de partisans montréalais n'ont toutefois pas eu d'autre occasion de célébrer. Les deux autres buts de Tampa Bay, dont un marqué dans la dernière seconde de la deuxième période, ont «cassé le party» des partisans montrélais. 

Fébrilité à l’entrée               

Pourtant, avant le début de la rencontre, devant le Centre Bell, la confiance régnait.  

«On va gagner ce soir! Tampa Bay est quand même très fort, alors si on ne gagne pas la coupe Stanley cette année, on va l’avoir l’année prochaine!» lançait Dean Kalaidjian.

Dean Kalaidjian

Photo Andrea Lubeck

Dean Kalaidjian

«On va gagner ce soir! Le Canadien et les partisans attendent ça depuis 1993. Première fois en 28 ans en finale de la Coupe Stanley. C’est notre 25e, on va l’avoir!» s'exclamait M. Hoverboy.

M. Hoverboy

Photo Andrea Lubeck

M. Hoverboy

Mais tout n'est pas perdu! Malgré cette deuxième défaite de suite, il y a toujours de l'espoir. La preuve: le DJ a fait jouer la chanson Don't stop believin' du groupe Journey, alors que les partisans quittaient le domicile du Bleu-Blanc-Rouge. 

Le CH revient à Montréal     

Les deux équipes se retrouveront sur la glace du Centre Bell vendredi et lundi pour les troisième et quatrième matchs de cette finale de la Coupe Stanley.  

Le Canadien souhaitait pouvoir jouer devant 10 500 spectateurs, mais la Santé publique a toutefois refusé la demande de l'organisation. 

Les prochains matchs seront également diffusée au Centre Vidéotron, à Québec.

- Avec la collaboration d’Andréa Lubeck

À lire aussi

Et encore plus