Un homme déplace les cônes pour pouvoir passer sur le pont Pierre-Laporte et se fait pogner | 24 heures
/misc

Un homme déplace les cônes pour pouvoir passer sur le pont Pierre-Laporte et se fait pogner

Image principale de l'article Il déplace les cônes pour traverser Pierre-Laporte
Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

On ne sait pas ce qui est passé par la tête de l'homme qui a fait cette manoeuvre, mais il le regrette sûrement aujourd'hui. 

Un homme d’une cinquantaine d’années a déplacé les cônes de signalisation, dans la zone de travaux du pont Pierre-Laporte, pour passer sur la voie d’accès. 

• À lire aussi: [VIDÉO] Un banlieusard tente d’immortaliser un moment historique sur le pont et regrette immédiatement sa décision

• À lire aussi: Un homme en trois roues sur le pont Pierre-Laporte, à Québec

Évidemment, il s'est fait pogner. Il devra maintenant payer une amende de 1554$.

Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

L’évènement s’est produit vers 10h, samedi, alors que le conducteur, à bord d’un VUS tirant une remorque, circulait sur l’autoroute 20 Est en direction du pont.

Plein de manoeuvres douteuses  

Selon ce qu’a rapporté la Sûreté du Québec (SQ), l’homme, originaire du Manitoba, voulait accéder au pont, mais s’est trompé de voie.

«Après s’être aperçu qu’il n’était pas dans la voie d’accès au pont, il a effectué une manœuvre de recul sur une distance d’environ 200 mètres, est sorti de son véhicule et a déplacé les cônes de signalisation, afin de pouvoir passer», a indiqué la SQ.

Il a été intercepté par un patrouilleur après s’être engagé de nouveau dans la voie rapide en direction Est.

• À lire aussi: Un groupe d'oies sauvages cause la cohue sur le pont Samuel-De Champlain

• À lire aussi: Pris dans une congestion monstre en pleine nuit au Dix30, ces banlieusards vous étonneront

Le conducteur s’est vu remettre un constat d’infraction au montant de 1554$ pour avoir commis une action imprudente, en plus de 4 points d’inaptitude.

«Déplacer ou modifier quoi que ce soit dans les tracés constitue une infraction en vertu du Code de la sécurité routière, mais cette action pourrait également, dépendamment des circonstances, devenir une infraction au Code criminel vu le risque accru de collision que cette manœuvre pourrait provoquer», ont rappelé les autorités.

À voir aussi sur le Sac de chips:  

s

s

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus