Bonne nouvelle pour les étudiants: la 2e dose de vaccin peut être de nouveau devancée | 24 heures
/bref

Bonne nouvelle pour les étudiants: la 2e dose de vaccin peut être de nouveau devancée

Image principale de l'article La 2e dose de vaccin peut être de nouveau devancée
Photo d'archives, Agence QMI

Les rendez-vous de deuxième dose de vaccin contre la COVID-19 pourront être devancés quatre semaines après la première injection à compter de mardi, une bonne nouvelle pour les étudiants qui souhaitent une rentrée en présentiel à l’automne.

• À lire aussi: Voici comment avancer la date de votre deuxième dose de vaccin

• À lire aussi: Deuxième dose et déménagement: difficile de changer de région de vaccination

L’annonce a été faite par le ministre de la Santé Christian Dubé en point de presse ce lundi. Ce dernier affirme que la vaccination ne va pas «assez vite à son goût» dans les groupes de 18 à 24 ans et 25 à 29 ans. «Dans ces deux groupes-là, il nous reste, en date de [lundi matin], 115 000 personnes à aller chercher pour avoir 75%», a-t-il expliqué.

Le faible taux de vaccination dans ces deux groupes, soit un peu moins de 70%, cause des inquiétudes quant à la rentrée prévue au mois d’août. Le gouvernement du Québec avait annoncé en mai que le retour sur les campus ne se ferait qu’à partir de 75% de vaccinés chez les 16-29 ans.

Joël Lemay / Agence QMI

«Je pense que le sans rendez-vous et l'ajustement de 8 à 4 semaines vont faire une grosse différence», estime M. Dubé. «Je pense – j'espère – que d'ici la fin du mois de juillet, on aura pu régler ces groupes-là. Pourquoi? Parce que j'aimerais ça que ça ne soit plus un enjeu pour ma collègue, [la ministre de l’Enseignement supérieur Danielle] McCann », ajoute le ministre de la Santé.

• À lire aussi: Le nombre de décrocheurs a explosé en raison de la pandémie, surtout à Montréal

Lueur d’espoir chez les jeunes

Malgré que certains questionnements demeurent omniprésents, les jeunes universitaires sont enchantés par cette annonce, qui devrait permettre d’augmenter la couverture vaccinale. «Je ne pense pas que je suis la seule à avoir hâte d’aller à l’école en présentiel», estime Laurianne Jacques à l'approche de sa dernière année au baccalauréat en télévision à l’Université du Québec à Montréal.

Photo Stevens LeBlanc

Lily-Rose Paquin entame sa première année à l’université cet été et elle est excitée par ce nouveau chapitre. L’étudiante en relations industrielles à l’Université de Montréal est optimiste quant à la rentrée, mais elle demeure inquiète pour la suite des événements. «On va commencer en vrai la rentrée, mais il faut quand même que les gens respectent les règles sanitaires», souligne Lily-Rose Paquin.

Privilèges accordés aux doublements vaccinés

Christian Dubé a également annoncé que des privilèges seront accordés aux personnes qui ont reçu leurs deux doses. L’objectif de M. Dubé est d’inciter les personnes qui hésitent à en recevoir une deuxième dose. 

Advenant une résurgence importante du nombre de cas d’infection au coronavirus, M. Dubé laisse entendre que des services non essentiels pourraient demeurer accessibles. «On ne pourra pas reconfiner les gens, avec ce qu’on vient de vivre pendant 15-16 mois», explique Christian Dubé. Le ministre de la Santé offrira plus de détails jeudi lors d’une conférence de presse.

*

Ces vidéos pourraient vous intéresser

Dans la peau d'un livreur de colis pour Amazon

s

Rapper dans la langue que l'on veut

s

Le côté sombre d'OnlyFans

s

À lire aussi

Et encore plus