Chine: de la reconnaissance faciale pour empêcher les jeunes de jouer la nuit | 24 heures
/bref

Chine: de la reconnaissance faciale pour empêcher les jeunes de jouer la nuit

Image principale de l'article Reconnaissance faciale pour les joueurs mineurs
Photo AFP

Les jeunes joueurs en Chine auront une mauvaise surprise s’ils tentent de jouer à un jeu de l’entreprise Tencent en pleine nuit. Le géant chinois de la technologie a annoncé lundi qu’il commencerait à scanner le visage de ses utilisateurs entre 22h et 8h, pour s’assurer qu’ils ne sont pas mineurs.

Et pourquoi donc? Parce que la Chine a adopté en 2019 des mesures strictes pour limiter l’utilisation de jeux vidéo chez les jeunes de moins de 18 ans.

Non seulement ces derniers n’ont-ils plus le droit de jouer la nuit, mais leur temps de jeu est également limité: une heure trente les jours de semaine et trois heures lors des journées de congé. Leurs dépenses dans les jeux, sous forme de microtransactions, sont aussi surveillées, et un plafond leur est imposé de ce côté.

La loi oblige par ailleurs les joueurs de tout âge à s’enregistrer dans chaque jeu en ligne en utilisant leur véritable identité. Il revient ensuite aux éditeurs de jeux de s’assurer que les joueurs mineurs ne contournent pas les règles.

Cependant, comme ceux-ci ont parfois accès au compte d’une personne majeure ou encore disposent de fausses identités pour jouer quelques heures de plus en soirée, les limitations peuvent s’avérer difficiles à appliquer.

Établir son identité pour jouer la nuit 

C’est donc pourquoi de grandes entreprises comme Tencent se tournent vers la reconnaissance faciale pour faire respecter les lois en vigueur concernant les joueurs mineurs.

Dès cette semaine, la fonctionnalité est apparue dans une soixantaine de jeux mobiles du groupe, comme Honor of Kings ou Game for Peace. Elle devrait toutefois être incorporée graduellement dans les autres titres du catalogue de Tencent. Certes, il reste à voir si les plus grandes pointures de l’éditeur, comme League of Legends, seront éventuellement touchées.

Concrètement, les joueurs qui se connectent entre 22h et 8h pourraient devoir autoriser un scan facial afin de pouvoir continuer à jouer. Leur identité sera alors contrevérifiée avec une banque de noms et de visages. Si toutefois l’utilisateur échoue au test, il sera considéré comme un mineur et expulsé du jeu.

Selon Vice, l’utilisation de la reconnaissance faciale chez Tencent n’est pas nouvelle. L’entreprise utiliserait cette technologie depuis 2018 pour repérer les usagers mineurs, par exemple lorsqu’une personne enregistrée en tant qu'adulte se comporte de façon suspecte.

Évidemment, la mesure, saluée sans grande surprise dans les organes de presse du gouvernement, ne fait pas l’affaire des plus jeunes, qui tentent par différents moyens de contourner les lois vidéoludiques.

Un stratagème dans lequel un groupe d’individus vendait de fausses identités à des jeunes sous la forme de visages animés avait entre autres été révélé par la police chinoise plus tôt cette année.

Reste maintenant à voir jusqu’où ira cette nouvelle offensive de Tencent pour satisfaire aux exigences du gouvernement chinois.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus