Assemblée des Premières Nations: RoseAnne Archibald élue cheffe nationale | 24 heures
/bref

Assemblée des Premières Nations: RoseAnne Archibald élue cheffe nationale

Image principale de l'article RoseAnne Archibald élue cheffe nationale
Photo tirée de Facebook, RoseAnne Archibald

Après trois tours de scrutin mercredi et deux autres jeudi, RoseAnne Archibald est devenue la première femme à être élue à la tête de l’Assemblée des Premières Nations (APN).

Originaire de la Première Nation de Taykwa Tagamou en Ontario, elle a été proclamée gagnante de l’élection alors que son seul adversaire restant, Reginald Bellerose de la Saskatchewan, lui a concédé la victoire.

Sans cette décision, un autre tour aurait été nécessaire puisqu’aucun des deux candidats n’avait atteint le seuil de 60 % des voix. Mme Archibald a reçu 50,5 % des voix, contre 35,5 % pour son opposant lors de la cinquième ronde.

Un troisième candidat, Alvin Fiddler, grand chef sortant de la Nation Nishnawbe Aski de l’Ontario, s’est retiré pendant le troisième tour et a il a choisi de se ranger derrière RoseAnne Archibald.

À l’origine, sept candidats étaient en lice pour le poste. L’APN représente 634 Premières Nations et compte 900 000 membres.

«History has been made»

Jeudi soir, le chef de l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL), Ghislain Picard, a pris le temps de féliciter la nouvelle cheffe de l’APN.

«Plus que jamais l’unité entre les Chefs des Premières Nations est cruciale, la mise en commun de nos savoirs, de nos capacités est essentielle. L’APNQL sera là pour appuyer la Cheffe nationale Archibald dans ses responsabilités», a-t-il déclaré, par voie de communiqué.

Il a rajouté plus tard en anglais sur Twitter qu’«History has been made».

Le ministre des Services aux Autochtones, Marc Miller, a tenu également à féliciter la nouvelle cheffe.

«Félicitations à la chef nationale RoseAnne Archibald! J’ai vraiment apprécié notre relation de travail productive tout au long de la pandémie pour assurer la sécurité et la santé des Premières Nations de l’Ontario. Je suis ravi de continuer ce travail avec elle à l’échelle du Canada en tant que responsable national de l’APN», a-t-il déclaré sur Twitter.

Mme Archibald succède ainsi à Perry Bellegarde, qui occupait le poste depuis décembre 2014.

À lire aussi

Et encore plus