Voici Zaila Avant-garde, la première adolescente afro-américaine a remporté le concours national d’orthographe | 24 heures
/bref

Voici Zaila Avant-garde, la première adolescente afro-américaine a remporté le concours national d’orthographe

Image principale de l'article Une 1re ado afro-américaine remporte les honneurs
AFP

Zaila Avant-garde a marqué l'histoire: l'adolescente de 14 ans est devenue jeudi la première Afro-Américaine a remporté le prestigieux concours national d’orthographe.

L'adolescente originaire de La Nouvelle-Orléans s’est imposée devant 10 autres finalistes en épelant de la bonne façon le mot «murraya», un genre de plantes.

«J’étais très contente de gagner, simplement parce que j’ai travaillé pendant deux ans», et «que ça se termine de la meilleure façon possible, ça fait vraiment du bien», a expliqué l’adolescente vendredi matin sur la chaîne ABC.

Première Afro-Américaine à remporter le concours appelé «National Spelling Bee», créé en 1925, elle a souhaité que sa victoire inspire d’autres jeunes issus de cette minorité.

«J’espère que dans quelques années on verra beaucoup plus de garçons et de filles afro-américains», a-t-elle dit, jugeant «triste» qu’on les voit rarement «réussir» dans ce concours.

Avant elle, une seule femme noire avait remporté la compétition, la Jamaïcaine Jody-Anne Maxwell en 1998.

Sa victoire s’est déroulée sous les yeux de la première dame américaine Jill Biden, venue assister à l’événement.

Une pro du basket  

La jeune fille est également douée au basket-ball avec trois records de dribles inscrits au Guinness. Elle est même apparue dans une publicité avec le joueur vedette des Golden State Warriors, Stephen Curry.

Elle veut d’ailleurs se lancer dans une carrière professionnelle, dans le championnat américain ou à l’étranger, car elle «aime les voyages», a-t-elle expliqué.

L’adolescente a reçu vendredi matin les félicitations de Barack Obama. «Trois records du monde au Guinness et maintenant le championnat d’orthographe! Bravo Zaila - Tu as travaillé dur et ça a payé. Nous sommes fiers de toi», a tweeté le premier président afro-américain de l’histoire des États-Unis.

Doté de 50 000 dollars de récompense, le «National Spelling Bee» a pour objectif d’aider les étudiants à «augmenter leur vocabulaire» et à «développer un usage correct de l’anglais».

La finale est retransmise chaque année à la télévision.

L’édition 2020 avait été annulée en raison de la pandémie de COVID-19, pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

À lire aussi

Et encore plus