Université McGill: la statue de James McGill retirée dans la discrétion | 24 heures
/bref

Université McGill: la statue de James McGill retirée dans la discrétion

Image principale de l'article La statue de James McGill retirée discrètement
Photo Ben Pelosse

Sans en faire l’annonce, l’Université McGill a retiré la statue de son fondateur James McGill de son campus vendredi après-midi.

• À lire aussi: Militants environnementaux: ils débarquent pour remorquer les voitures chez un concessionnaire

• À lire aussi: Valérie Plante: une œuvre éphémère pour remercier le CH

La principale et vice-chancelière de l’Université McGill, Suzanne Fortier, a indiqué que la statue avait besoin de réparations, à la suite d’un épisode de vandalisme survenu la fin de semaine dernière.

«Bien sûr, chacun a le droit d’exprimer ses opinions, mais je trouve regrettable qu’en l’occurrence, le mode d’expression ait endommagé un bien appartenant à l’université», a écrit Mme Fortier dans un courriel envoyé aux étudiants et dont le 24 Heures a obtenu copie.

L'emplacement où est habituellement située la statue de James McGill, au coin de l'avenue McGill College et de la rue Sherbrooke Ouest, sur le campus de l'Université McGill, à Montréal. La statue représentant le fondateur de l'Université McGill a été retirée le vendredi 9 juillet 2021 à la suite de vandalisme et on a clôturé le site pour le moment. Il est seulement inscrit «amélioration du site». Photo prise le samedi 10 juillet 2021. GUILLAUME CYR/24 HEURES/AGENCE

GUILLAUME CYR/24 HEURES/AGENCE QMI

L'emplacement où est habituellement située la statue de James McGill, au coin de l'avenue McGill College et de la rue Sherbrooke Ouest, sur le campus de l'Université McGill, à Montréal. La statue représentant le fondateur de l'Université McGill a été retirée le vendredi 9 juillet 2021 à la suite de vandalisme et on a clôturé le site pour le moment. Il est seulement inscrit «amélioration du site». Photo prise le samedi 10 juillet 2021. GUILLAUME CYR/24 HEURES/AGENCE

James McGill (1744-1813), dont la statue est située près de l'intersection de la rue Sherbrooke Ouest et de l'avenue McGill College, a été l’objet de controverses à plusieurs reprises. La vice-chancelière le reconnaît d'emblée.

«Nous sommes conscients que le parcours personnel de James McGill est multidimensionnel; il comporte des volets positifs et d’autres qui ne le sont pas. [...] La possession d’esclaves en fait également partie.»

PHOTO GUILLAUME CYR

Une pétition avait été lancée en juin 2019 pour demander à l’Université McGill de remplacer la statue par un arbre. Elle a récolté pas moins de 5600 signatures jusqu’à présent.

L’initiatrice de la pétition, Hannah Wallace, avait soutenu à l’époque que le fondateur de l’Université McGill était un propriétaire d’esclaves noirs et autochtones, et pour cette raison sa statue n’a pas sa place dans le campus.

Pour cette étudiante autochtone, l’Université McGill devrait s’attaquer au sombre passé colonial de son fondateur, aujourd’hui sous le feu de critiques acerbes.

De son côté, l’Université McGill dit «ne pas avoir encore déterminé si elle sera réinstallée au même endroit».

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus