Un candidat à la mairie de CDN-NDG dénonce le sous-financement des parcs | 24 heures
/bref

Un candidat à la mairie de CDN-NDG dénonce le sous-financement des parcs

Ces poubelles bleues, qui sont en fait des contenants utilisés par diverses entreprises pour y stocker des ingrédients ou d’autres matières, sont placées dans de nombreux parcs de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce pour pallier le manque de poubelles.
Photo Andrea Lubeck

Ces poubelles bleues, qui sont en fait des contenants utilisés par diverses entreprises pour y stocker des ingrédients ou d’autres matières, sont placées dans de nombreux parcs de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce pour pallier le manque de poubelles.

Alexander Montagano, candidat à la mairie de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, dénonce le sous-financement des parcs de l’arrondissement. Pour envoyer un message clair à la Ville, il a posé les mêmes poubelles qui se retrouvent dans les espaces verts de l’arrondissement devant l’hôtel de ville de Montréal et un peu partout dans le Vieux-Montréal.

«Je crois que les poubelles sont un bon symbole de ce qui se passe dans CDN-NDG. Ça démontre le fait qu’on est sous financé, parce que la Ville n’est pas capable d’acheter les bonnes poubelles pour nos parcs», explique-t-il en entrevue avec le 24 heures

Alexander Montagano fait référence à ces fameuses poubelles bleues, les mêmes qu’il a déposées devant l’hôtel de ville. Le 24 heures a visité quelques-uns des parcs de l’arrondissement pour constater que ces poubelles sont effectivement utilisées de manière généralisée, en plus de celles que l’on retrouve un peu partout dans la ville. 

Le hic avec ces poubelles bleues: elles n’empêchent pas les animaux de s’y servir comme dans un buffet, parce qu’elles ne sont pas munies de couvercle et qu’elles sont basses.

Alexander Montagano, candidat à la mairie de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce pour le parti Équipe CDN-NDG Team, dénonce également le manque d’entretien dans les parcs, notamment la tonte «brouillonne» du gazon.

Photo Andrea Lubeck

Alexander Montagano, candidat à la mairie de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce pour le parti Équipe CDN-NDG Team, dénonce également le manque d’entretien dans les parcs, notamment la tonte «brouillonne» du gazon.

«Ces poubelles-là sont une solution permanente», ajoute le candidat du parti Équipe CDN-NDG Team, soulignant du même coup que cette situation n’est pas nouvelle: «Ça fait maintenant 10 ans que ça dure.»

Un problème au-delà des poubelles  

Mais le problème ne concerne pas que les poubelles. Il y a aussi une question de déficit d’entretien, y compris le nettoyage des parcs et la coupe du gazon. Il déplore notamment qu’aucune équipe de nettoyage ne travaille la fin de semaine, une situation qu’a reconnue l’actuelle mairesse d’arrondissement, Sue Montgomery. 

Capture d’écran Alexander Montagano

«Apparemment, nous n’avons pas d’équipe de fin de semaine dans les parcs, nous allons donc en étudier la création pour que les déchets puissent être ramassés les samedi et dimanche matins», peut-on lire dans son commentaire.

Et cette situation est une conséquence directe du sous-financement de l’arrondissement et, par conséquent, des parcs, affirme Alexander Montagano. Malgré le fait que CDN-NDG soit l’arrondissement le plus populeux de Montréal avec ses 175 560 habitants, il se trouve bon dernier en ce qui concerne le transfert de fonds par habitant provenant de la ville centre. Les résidents de CDN-NDG reçoivent 155$ de moins pour les services de l’arrondissement par rapport au Montréalais moyen, a révélé Sue Montgomery dans une lettre ouverte publiée dans The Gazette

Au moment d’écrire ces lignes, Mme Montgomery n’a pas répondu aux questions du 24 heures sur la question.

Qui plus est, l’arrondissement compte parmi ceux dont le ratio parcs et espaces verts par 1000 habitants est le plus bas, derrière le Plateau-Mont-Royal, Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension et Montréal-Nord. Si la moyenne montréalaise est de 1,19 hectare de parcs et espaces verts par 1000 habitants, CDN-NDG n’en compte que 0,58.

«Pour moi, les parcs sont importants dans une ville. Typiquement, les personnes qui utilisent les parcs ne sont pas celles qui ont l’avantage d’une maison avec une cour arrière. C’est donc la responsabilité de la ville de fournir à la population de beaux parcs propres», résume le candidat à la mairie de CDN-NDG.

À lire aussi

Et encore plus