Netflix souhaiterait ajouter des jeux à sa plateforme dès l’an prochain | 24 heures
/pop

Netflix souhaiterait ajouter des jeux à sa plateforme dès l’an prochain

Image principale de l'article Netflix souhaite ajouter des jeux à sa plateforme
AFP

Figure proéminente de l’industrie de la télévision et, depuis quelques années, du cinéma, Netflix s’apprêterait à ajouter sous peu une nouvelle corde à son arc: les jeux vidéo.

• À lire aussi: 25 films québécois arrivent sur Netflix en juillet

Selon des informations de Bloomberg, le géant du divertissement aurait déjà engagé un ancien cadre d’Electronic Arts et d’Oculus, Mike Verdu, pour mener le projet. Le but serait d’amener des jeux sur la plateforme «au cours de la prochaine année».

Verdu a été embauché en tant que «vice-président du développement de jeux», ce qui laisse présumer que Netflix compte concevoir ses propres titres, qui pourraient possiblement être dérivés de ses propres séries et longs-métrages.

L’équipe consacrée aux jeux vidéo chez Netflix doit d’ailleurs s’agrandir au cours des prochains mois, alors que des postes sont déjà affichés sur le site web de l’entreprise.

Autre écho intéressant capté par le groupe de presse américain: la section «jeux» serait intégrée directement dans la plateforme de Netflix, comme une catégorie supplémentaire de sa programmation, aux côtés des documentaires et des spéciaux d’humour, par exemple.

En ce sens, les jeux seraient inclus dans l’abonnement régulier à Netflix et on ne devrait pas avoir à débourser davantage pour y avoir accès.

Des jeux... sous quelle forme? 

On ne sait toutefois pas quelle allure prendra l’offre de jeux de Netflix. Si jamais l’entreprise développe réellement ses titres à l’interne et ne charge pas de frais supplémentaires pour y jouer, il n’est pas impossible que la plateforme propose des expériences plus concises, optimisées pour les appareils mobiles, par exemple.

Cependant, il s’agit là de pure spéculation et il se pourrait aussi que Netflix désire marcher dans les platebandes de Xbox Cloud Gaming chez Microsoft ou de Stadia et Luna, respectivement chez Google et Amazon, avec des jeux de plus grande envergure.

Soulignons que ce n’est pas la première fois que Netflix flirte avec les jeux vidéo. Le géant a par le passé déjà confié certaines de ses franchises originales, comme Stranger Things, à des studios tiers afin de les transformer en jeux. Netflix a aussi proposé au cours des dernières années différentes expériences interactives sur sa plateforme, comme Black Mirror: Bandersnatch, un film où on choisissait le déroulement de l’histoire.

Par ailleurs, Netflix a également conclu récemment de nombreux partenariats avec des éditeurs de l’industrie du jeu vidéo pour adapter pour la télévision différentes œuvres vidéoludiques, comme The Witcher, Castlevania, Sonic the Hedgehog ou encore Assassin’s Creed.

Certes, plusieurs éléments de l’éventuelle offre jeux vidéo de Netflix demeurent nébuleux, mais une chose est plus ou moins certaine: l’entreprise risque fort bien d’avoir les moyens de ses ambitions. Reste maintenant à voir, justement, quelles sont ses ambitions.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus