«Origine Québec», «Préparé au Québec», «Embouteillé au Québec»: comment différencier ces catégories à la SAQ | 24 heures
/bref

«Origine Québec», «Préparé au Québec», «Embouteillé au Québec»: comment différencier ces catégories à la SAQ

Image principale de l'article Guide pour mieux retrouver les produits du Québec
Getty Images

 

C’est le retour des «moyens partys» et lorsque vous allez à la SAQ avec l’envie de vous tourner vers des produits locaux, vous avez de la difficulté à vous y retrouver? Voici ce qu’il faut savoir sur les «verres de lys», ces pastilles de couleur bleue qui identifient les produits d’ici. 

Qu’on parle de vins, de bières, de cidres, de spiritueux, d’hydromels, de prêts-à-boire, de liqueurs ou d’alcools d’érable et de petits fruits, chaque bouteille est maintenant ornée d’un identifiant qui témoigne de son processus de fabrication.

«EMBOUTEILLÉ AU QUÉBEC»   

Getty Images

Vous ne le saviez peut-être pas, mais c’est possible de transporter du vin dans de grandes citernes de plusieurs milliers de litres, afin de le faire embouteiller ici, par une entreprise de chez nous. C’est l’étiquette «Embouteillé au Québec» qui identifie ces produits.  

Le transporter ainsi, plutôt qu’en milliers de bouteilles, permet de diminuer le poids de la cargaison de presque la moitié, et donc l’énergie nécessaire (et les émissions de gaz à effet de serre!) pour le transporter. 

 

UNE TENDANCE ÉCOLO QUI FAIT SON CHEMIN   

L’embouteillage local est en progression dans un bon nombre de pays. Cet embouteillage permet d’avoir accès à un large éventail de produits en provenance des États-Unis, du Chili, de l’Argentine, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, de l’Italie, de la France et de l’Espagne, par exemple.  

En amont de l’embouteillage, certains prêts-à-boire, assemblages de vin ou choix d’arômates de certains spiritueux sont aussi élaborés par des gens d’ici et branchés sur les goûts des consommateurs québécois.  

 

DES EMPLOIS LOCAUX  

Les vins embouteillés ici ne sont peut-être pas des produits issus des vignes québécoises, mais leur vente stimule quand même l’économie locale, en générant 3 500 emplois directs et indirects, aux quatre coins du Québec.  

 

«PRÉPARÉ AU QUÉBEC»  

Getty Images/iStockphoto

Ce sont des produits conçus ou distillés ici (vins, spiritueux, prêts-à-boire, liqueurs, etc.) avec des ingrédients québécois, mais aussi d’ailleurs dans le monde pour compléter les recettes. 

Saviez-vous que la plupart des baies de genévrier, essentielles à la production de gin, proviennent des Balkans, une région d’Europe? Comme la culture de cette baie n’en est qu’à un stade embryonnaire dans la province, la très grande majorité des distillateurs québécois doivent importer cette matière première afin de fabriquer leur gin. Voilà l’exemple parfait d’un produit «Préparé au Québec». 

DES PRODUITS «ORIGINE QUÉBEC»  

Getty Images

La dernière année a permis à plusieurs consommateurs de découvrir les produits québécois. Il faut dire aussi que les entreprises locales ont fait des pas de géants lors de la dernière décennie: modernisation des techniques, développement de l’expertise, vieillissement des vignes et collaboration entre vignerons sont autant d’atouts qui permettent à l’industrie québécoise d’offrir une qualité inégalée dans le verre.  

Créé en 2014, l’identifiant «Origine Québec» a permis aux producteurs québécois de se démarquer dans l’affichage commercial et ainsi d’obtenir un contact direct avec le consommateur. 

Cet identifiant signifie que les produits élaborés par des artisans québécois sont faits avec des ingrédients cultivés ici (pommes, petits fruits, miel, produits d’érable, etc.), que ce soit un vin, un spiritueux ou un prêt-à-boire.  

En tout, ce sont près de 800 produits «Origine Québec», «Embouteillé au Québec» et «Préparé au Québec» qui sont disponibles à la SAQ. Par ces trois identifiants bleus ornés d’un «verre de lys», la SAQ vise ainsi à mieux faire connaître les différents procédés d’élaboration des produits ainsi que la provenance des ingrédients qu’ils contiennent. 

Lors de votre prochaine visite à la SAQ ou en ligne, surveillez donc ces trois identifiants au moment de réaliser vos achats!

À lire aussi

Et encore plus