Pensionnats autochtones de Kamloops: le nombre de tombes non marquées pourrait être beaucoup élevé | 24 heures
/bref

Pensionnats autochtones de Kamloops: le nombre de tombes non marquées pourrait être beaucoup élevé

215 sépultures anonymes et non documentées avaient été retrouvées en mai dernier près de l’ancien pensionnat autochtone de Kamloops.
AFP

215 sépultures anonymes et non documentées avaient été retrouvées en mai dernier près de l’ancien pensionnat autochtone de Kamloops.

  • Le nombre de tombes anonymes sur le site de l'ancien pensionnat autochtone de Kamloops pourrait être beaucoup plus élevé que les 215 découvertes en mai dernier.
  • Il reste encore près de 650 000 mètres carrés de terrain à arpenter avant que le nombre total de tombes ne soit confirmé.
  • Lundi, la Première Nation Penelakut a annoncé avoir trouvé au moins 160 tombes non identifiées et non documentées près de l’ancien pensionnat de l'île Kuper.

Le nombre de sépultures anonymes et non documentées sur le site de l'ancien pensionnat autochtone de Kamloops, en Colombie-Britannique, pourrait être beaucoup plus élevé que les 215 qui ont été découvertes en mai dernier. 

• À lire aussi: Plus de 160 nouvelles tombes anonymes retrouvées en Colombie-Britannique

• À lire aussi: 182 tombes trouvées près d’un ancien pensionnat en Colombie-Britannique

Il reste encore près de 650 000 mètres carrés de terrain à arpenter avant que le nombre total de tombes ne soit confirmé, a fait savoir aux médias la Dre Sarah Beaulieu, spécialiste du radar à pénétration de sol (GPR), jeudi.

«Le périmètre actuel nous indique hors de tout doute que des crimes y ont été commis et que la recherche pour retrouver les enfants n'est pas terminée», a indiqué RoseAnne Archibald, nouvellement élue cheffe de l'Assemblée des Premières Nations (APN) du Canada.

Mme Beaulieu, chargée de cours en anthropologie et en sociologie à l'Université de la Vallée du Fraser, a publié ses premières conclusions lors d'une conférence de presse organisée par la Première nation Tk'emlups te Secwepmc.

Elle a déclaré qu'une première zone de recherche dans un ancien verger à proximité du pensionnat a été choisie, après que les chercheurs y ont découvert une côte d'enfant.

Les souvenirs d'anciens pensionnaires ont également permis aux archéologues d'établir la zone à examiner. Un appareil sur roues a ensuite parcouru le sol en le bombardant d’ondes à haute fréquence.

• À lire aussi: Une vigile en mémoire des 751 disparus du pensionnat autochtone de Marieval

Des survivants du pensionnat autochtone ont notamment expliqué avoir vu des enfants de 6 ans, à peine réveillés pendant la nuit, en train de creuser des tombes dans le verger.

Ces données préliminaires dévoilées surviennent à la suite de la découverte de 215 sépultures sur le terrain entourant le pensionnat de Kamloops.

Lundi, la Première Nation Penelakut a annoncé avoir trouvé au moins 160 tombes non identifiées et non documentées près de l’ancien pensionnat autochtone de l'île Kuper, aussi en Colombie-Britannique.

Alors qu’en juin, la communauté de la Première Nation de Cowessess a retrouvé 751 tombes anonymes près de l’ancien pensionnat de Marieval, en Saskatchewan.

À lire aussi

Et encore plus