L’Ontario et la Colombie-Britannique toujours menacées par les feux de forêt | 24 heures
/bref

L’Ontario et la Colombie-Britannique toujours menacées par les feux de forêt

Le village de Lytton a été ravagé par les flammes après l'épisode caniculaire de juin.
Photo AFP

Le village de Lytton a été ravagé par les flammes après l'épisode caniculaire de juin.

L’Ontario et la Colombie-Britannique n’en ont pas encore fini avec les feux de forêt, car des évacuations sont toujours en vigueur.

Jeudi, l’Ontario a annoncé que quatre avions-citernes CL-415, six spécialistes du Québec et neuf pompiers du Wisconsin se sont joints à ses équipes pour combattre les feux de forêt qui font actuellement rage dans la province.

• À lire aussi: Le dôme de chaleur au Canada «presque» impossible sans le réchauffement climatique

Le gouvernement de Doug Ford a annoncé vendredi que plus de 100 pompiers et employés de soutien du Mexique arriveront samedi pour aider à combattre les incendies dans le nord-ouest.

Doug Ford

CAPTURE DECRAN

Doug Ford

«Nous sommes remplis de gratitude envers les pompier(ère)s de l’Ontario et tous celles et ceux qui les soutiennent et protègent avec courage nos collectivités du Nord», a déclaré Greg Rickford, ministre du Développement du Nord, des Mines, des Richesses naturelles et des Forêts, dans un communiqué.

«Les équipes mexicaines suivront des séances d’information sur les incendies, la sécurité et les protocoles relatifs à la COVID-19 avant leur déploiement», a-t-on précisé.

• À lire aussi: Des vagues de chaleur tous les «5 à 10 ans»?

«Nous aimerions remercier nos partenaires du Québec, du Wisconsin et du Mexique qui sont des nôtres pour appuyer nos #GardeFeux dans le combat des incendies de forêt dans le Nord-Ouest ontarien. Merci de nous prêter main-forte!» a pour sa part indiqué sur Twitter le Service d’urgence, d’aviation et de lutte contre les feux de forêt de l’Ontario.

Selon les dernières données, publiées jeudi après-midi, aucun nouvel incendie n’avait été découvert dans la région nord-est. Neuf incendies étaient encore actifs dans cette région, dont trois maîtrisés et cinq sous surveillance.

Dans la région nord-ouest, 13 nouveaux incendies ont été confirmés en fin d’après-midi jeudi, alors que d’autres faisaient l’objet d’une enquête. Des restrictions en raison des incendies étaient toujours en vigueur dans le district de Red Lake; tous les déplacements, l’utilisation et l’accès à plusieurs secteurs y sont notamment interdits.

Colombie-Britannique  

En Colombie-Britannique, 305 feux étaient toujours actifs vendredi après-midi, dont 16 au cours des deux derniers jours. Parmi ces feux, 98 sont considérés comme imprévisibles et 28 sont jugés d’importance dans la province. Ils sont principalement situés dans le sud-est et dans les régions de Kamloops, de Cariboo et de Prince George.

Le service des incendies de la Colombie-Britannique, BC Wildfire, a indiqué vendredi continuer à combattre un feu de forêt au mont Porter qui est maintenant estimé à 6345 hectares et classé comme imprévisible.

Plusieurs alertes d’évacuation étaient toujours en vigueur dans la province. Le district régional de Bulkley-Nechako et la Première Nation Takla ont notamment donné un ordre d’évacuation pour la zone entourant les lacs Wolverine et Manson et la route d’accès à la mine Omineca.

À lire aussi

Et encore plus