Des lits anti-sexe pour les athlètes des JO | 24 heures
/misc

Des lits anti-sexe pour les athlètes des JO

Image principale de l'article Des lits anti-sexe pour les athlètes
AFP

Si on prend quelques centaines des jeunes les plus en forme de la planète et qu’on les force à cohabiter pendant quelques semaines, on peut s’attendre à ce qu’il y ait des rapprochements. 

Des rapprochements de type sexuels.

• À lire aussi: 28 moments inusités qui auraient mérité une médaille aux Jeux olympiques

C’est bien connu, chaque édition des JO, des quantités ridicules de préservatifs sont distribués au village olympique pour encourager les athlètes à avoir des contacts sécuritaires.

Cependant, cette année, avec la pandémie qui bat toujours son plein, le comité olympique, tel un Vatican moderne, préfère encourager l’abstinence.

Les chanceux qui auront la chance de se rendre à Tokyo pour les jeux devront passer leurs nuits seuls s’ils veulent éviter que leur lit ne s'effondre.

AFP

«Les lits posés dans le village olympique seront faits de carton afin d’éviter l’intimité entre les athlètes», a tweeté le coureur américain Paul Chelimo.

Plus de 18 000 lits de carton ont été aménagés dans l’installation temporaire où vivront les aspirants champions pendant les Jeux.

Dans une vidéo, le gymnaste australien Rhys Mcclenaghan a affirmé que malgré le fait qu’ils sont en carton, les lits sont assez solides pour soutenir une personne.

Les lits 100% recyclables ont été conçus par la compagnie japonaise Airweave.

Mais les organisateurs des jeux ne sont pas naïfs. Ils savent que des lits en carton ne sont pas assez pour empêcher deux athlètes avec les hormones dans le tapis de faire ce qu’ils ont à faire.

160 000 condoms seront donc également à la disposition des résidents du village. C’est beaucoup, mais pas autant que les 450 000 qui ont été fournis lors des jeux de Rio en 2016.

À quelques jours du début des Jeux olympiques de Tokyo, au moins deux athlètes ont testé positifs pour la COVID-19.

Aussi sur le Sac:

s

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus