Escalade, surf, mini-basket : voici 5 sports que vous pourrez voir pour la première fois aux Jeux olympiques de Tokyo | 24 heures
/bref

Escalade, surf, mini-basket : voici 5 sports que vous pourrez voir pour la première fois aux Jeux olympiques de Tokyo

Ludovico Fossali représentera l'Italie en escalade aux JO de Tokyo.
AFP

Ludovico Fossali représentera l'Italie en escalade aux JO de Tokyo.

Les Jeux olympiques veulent se réinventer : «nous voulons faire du sport pour les jeunes», a carrément dit le président du Comité international olympique, Thomas Bach. Avec ces 5 nouveaux sports tournés vers l’avenir et la jeunesse, on peut s’attendre à ce que la compétition sportive la plus vieille du monde soit cette année... très rafraîchissante! 

• À lire aussi: Ces 5 Québécois pourraient gagner l'or aux JO : voici quand les regarder

• À lire aussi: Les coulisses des Olympiques sont sur TikTok : voici 9 comptes à suivre

Du surf dans les vagues japonaises 

La plage de Tsurigasaki, à environ 100 km de Tokyo, accueillera les 40 surfeurs qui ont réussi à se qualifier pour les JO. Avec ses vagues de classe mondiale, le Japon sait se montrer un incontournable de ce sport né à Hawaïï – à la surprise de plusieurs! 

Test de surf à la plage Tsurigasaki, en 2019.

AFP

Test de surf à la plage Tsurigasaki, en 2019.

Le surf se décline habituellement en deux types de pratique – la planche courte (shortboard) et la planche longue (longboard). C'est la planche courte qui a été sélectionnée pour la compétition. «[Ses] caractéristiques [...] permettent aux surfeurs chevronnés une plus grande diversité de manœuvres qu’avec les planches longues», explique le site d'Équipe Canada.  

La Portugaise Teresa Bonvalot prendra part à la compétition de surf aux JO 2021.

AFP

La Portugaise Teresa Bonvalot prendra part à la compétition de surf aux JO 2021.

Ça risque d’être beau à regarder, même si aucun Canadien ne fera partie de la course. 

Saviez-vous que le surf est pratiqué sur tous les continents? Selon l’Association internationale de surf (ISA), l’Amérique mène avec plus de 15 millions d’adeptes - mais il y en a seulement 2000 au Canada. 

• À lire aussi: Tokyo vulnérable aux typhons et vagues de chaleur : les JO menacés par les changements climatiques

*

Le skateboard sur la scène internationale  

«Planche de surf sur roues» : voici comment on appelait le skateboard sur la côte ouest des États-Unis lorsqu’il a fait son apparition dans les années 1940. On en a fait du chemin depuis! 

Trois skateboarders originaires de la Colombie-Britannique font partie de la délégation olympique canadienne aux Jeux de 2020. Il s’agit de Andy Anderson, 25 ans, de Matt Berger, 27 ans, et de Micky Papa, 30 ans.  

Andy Anderson sera dans la délégation canadienne de skateboard aux JO.

AFP

Andy Anderson sera dans la délégation canadienne de skateboard aux JO.

Saviez-vous que presque tous les skateboardeurs pros sont ambidextres? Leur dextérité est très développée au niveau des mains autant que des pieds pour effectuer toutes sortes de figures. 

• À lire aussi: Cédric Fofana, l’athlète olympique québécois à l’image de 2020

*

Escalade sportive : grimper pour gagner  

Cette année, 20 hommes et 20 femmes se sont classés pour affronter les trois épreuves d’escalade des Jeux de Tokyo 2020 : il s’agit de l’escalade de vitesse, du mur d’escalade et de l’escalade de difficulté.  

Sean McColl sera dans la délégation canadienne d'escalade.

AFP

Sean McColl sera dans la délégation canadienne d'escalade.

Parmi eux, un Canadien et une Canadienne : Sean McColl et Alannah Yip, tous deux originaires de la Colombie-Britannique. 

Saviez-vous que les murs d’escalade existent dans plus de 140 pays dans le monde et que 40% des 35 millions de gens qui pratiquent le sport ont moins de 20 ans?

• À lire aussi: Les vêtements olympiques du Canada fabriqués en Chine, au Cambodge et au Mexique

*  

L'arrivée du karaté, au Japon 

Tokyo semble la ville toute désignée pour inaugurer les compétitions olympiques de karaté, puisque le sport est né dans le sud du Japon. Il se pratique sous deux formes, soit le kata (séquence de techniques, un peu comme la gymnastique) et le kumite (combat entre deux athlètes). Le Canadien Daniel Gaysinsky est le seul qui représentera le pays dans les épreuves de kumite.  

Daniel Gaysinski représentera le Canada aux JO de Tokyo en karaté.

Courtoisie Équipe Canada

Daniel Gaysinski représentera le Canada aux JO de Tokyo en karaté.

Il faudra en profiter cette année, parce que le karaté ne fait pas partie de la programmation des Jeux 2024 à Paris, au grand désarroi du champion du monde, Steven Da Costa... qui est français. 

Saviez-vous que c'est l’occupation d’une île du Japon au 17e siècle, qui a mené à l’interdiction du port des armes, que les habitants ont développé des techniques de combat à mains nues? Le karaté était secrètement né!

*

Basketball 3x3: le «mini» basketball  

Le basketball, mais à trois joueurs dans chaque équipe? Oui, c’est possible, mais c’est bien différent du basket classique : le ballon est un peu plus petit, le terrain réduit de moitié et les différentes mesures de temps sont également écourtées. La valeur initiale des paniers en points est également diminuée. 

AFP

Le Canada ne fera pas partie de cette épreuve, mais on pourra toutefois suivre l’équipe de basketball féminine régulière. Elle compte notamment la Québécoise Nirra Fields. 

Saviez-vous qu'aux Philippines, le basketball 3 contre 3 est plutôt commun? C'est parce qu’il a des demi-terrains à presque chaque coin de rue! 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus