Les Américains pourront entrer au Canada par la frontière terrestre le 9 août et les résidents d'autres pays le pourront dès le 7 septembre, mais il y a des conditions | 24 heures
/bref

Les Américains pourront entrer au Canada par la frontière terrestre le 9 août et les résidents d'autres pays le pourront dès le 7 septembre, mais il y a des conditions

Image principale de l'article Les Américains pourront entrer au pays le 9 août
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Ça y est: les Américains pourront entrer au Canada par la frontière terrestre à partir du 9 août, tandis que le reste du monde pourra visiter le pays dès le 7 septembre.

• À lire aussi: Ce qu’il faut savoir sur le concours vaccinal

• À lire aussi: Deuxième dose: voici pourquoi vos effets secondaires semblent plus intenses

C’est ce qu’ont confirmé le ministre des Affaires intergouvernementales Dominic LeBlanc, la ministre de la Santé Patty Hajdu, le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile Bill Blair, le ministre des Transports Omar Alghabra et le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté Marco Mendicino en point de presse, lundi après-midi. 

Il y a cependant des conditions: seules les personnes qui sont doublement vaccinées et qui auront réalisé un test COVID-19 trois jours avant leur arrivée seront admissibles. De plus, la situation sanitaire devra être favorable pour permettre le retour des touristes du monde entier au début du mois de septembre. 

Toute personne qui veut voyager au Canada devra fournir des renseignements, tels que son état de vaccination, sur l’application ArriveCAN. Il faut aussi avoir son certificat de vaccination en mains afin de pouvoir le présenter aux douaniers avant de franchir la frontière canadienne. 

Nos voisins du sud qui voudront voyager vers le Canada et qui répondent aux critères n’auront plus à présenter aux douaniers des motifs essentiels liés à leurs déplacements. Tous les voyageurs non vaccinés doivent encore présenter un plan de quarantaine aux frontières. 

Les vols internationaux seront élargis partout au pays: en plus des aéroports de Vancouver, de Calgary, de Toronto et de Montréal, ceux de Québec, d’Halifax, d’Ottawa, de Winnipeg et d’Edmonton auront dorénavant des vols provenant des quatre coins de la planète. Le port du masque reste obligatoire à l’aéroport, tout comme dans l’avion. 

«Nous allons continuer de discuter avec nos homologues américains pour continuer d’assurer la sécurité de nos citoyens respectifs», a assuré le ministre Blair. 

Les étudiants internationaux pleinement vaccinés auront aussi la possibilité de revenir en territoire canadien. 

Les enfants canadiens de moins de 12 ans seront exemptés de la quarantaine obligatoire, mais ils ne pourront pas fréquenter la garderie ou le camp de jour pour une période de 14 jours. 

Rappelons que la quarantaine obligatoire n’est plus nécessaire pour les voyageurs canadiens pleinement vaccinés depuis le 5 juillet dernier. 

Les voyageurs domestiques, les Canadiens qui quittent le pays vers l’international et les employés des aéroports n’auront plus à se soumettre à des contrôles de température avant de prendre l’avion. 

De leur côté, les États-Unis n’ont pas annoncé de plan quant au retour des touristes canadiens sur leur territoire. 

Les provinces concertées 

Jeudi dernier, Justin Trudeau avait soumis un plan de réouverture à ses homologues des provinces.

Ce dernier prévoyait le retour au Canada des touristes américains pleinement vaccinés dès la mi-août, alors que les voyageurs des autres pays pourraient visiter le Canada à compter du début du mois de septembre.

Ce plan aurait été accueilli favorablement par les premiers ministres provinciaux, qui ont discuté des détails entourant cette réouverture des frontières avec l’équipe de Justin Trudeau au cours des derniers jours.

Le tout est conditionnel à l’atteinte des cibles de vaccination du Canada et à une situation sanitaire qui demeure sous contrôle au pays. À ce jour, 50% des Canadiens sont pleinement vaccinés. 

À lire aussi

Et encore plus