Jeux olympiques : les athlètes russes devront utiliser Tchaïkovsky plutôt que l'hymne national | 24 heures
/bref

Jeux olympiques : les athlètes russes devront utiliser Tchaïkovsky plutôt que l'hymne national

Image principale de l'article Les athlètes russes devront utiliser Tchaïkovsky
AFP

Les athlètes russes qui participeront aux Jeux olympiques de Tokyo ne pourront pas utiliser leur hymne national pendant les cérémonies : ils le remplaceront par... le Concerto pour piano no1 de Tchaïkovsky.

• À lire aussi: Ces 5 Québécois pourraient gagner l'or aux JO : voici quand les regarder

• À lire aussi: Les vêtements olympiques du Canada fabriqués en Chine, au Cambodge et au Mexique

Trouvée coupable de dopage institutionnalisé en 2015, la Russie a été exclue des grandes compétitions internationales jusqu’aux Jeux de Paris en 2024. Elle ne sera donc pas représentée cette année à Tokyo ni aux Jeux d’hiver de Pékin l’an prochain. 

Il y aura quand même 335 athlètes russes envoyés au Japon pour représenter non pas leur pays mais bien le Comité olympique russe. Ils doivent tous n’avoir jamais été trouvés coupables de dopage. 

• À lire aussi: Les coulisses des Olympiques sont sur TikTok : voici 9 comptes à suivre

La sentence leur interdit d'utiliser le drapeau, le nom et l’hymne national de la Russie. 

Leur drapeau aura donc comme symbole une flamme composée de bandes aux couleurs nationales – rouge, blanc, bleu – flottant au-dessus des cinq anneaux olympiques.  

AFP

L’hymne national sera remplacé par le Concerto pour piano n° 1 de Tchaïkovski. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus