Pensionnats autochtones: «on doit comprendre que ce n’était pas bien», croit Carey Price | 24 heures
/bref

Pensionnats autochtones: «on doit comprendre que ce n’était pas bien», croit Carey Price

Image principale de l'article Carey Price s'exprime sur les pensionnats
AFP

Le gardien de but du Canadien de Montréal Carey Price s’est exprimé en entrevue sur le lien de sa famille avec les pensionnats autochtones en ajoutant que cette partie de l’histoire se doit d’être mieux couverte.

• À lire aussi: Repêchage demain : Carey Price et Phillip Danault pourraient partir jouer à Seattle

• À lire aussi: JusticeBot, un nouvel outil web pour aider les locataires et propriétaires à connaître et faire respecter leurs droits

Dans une entrevue accordée au média 680 NEWS Toronto, le numéro 31 a indiqué qu'un important travail de réconciliation doit être effectué au Canada

Dans les dernières semaines, des centaines de corps enterrés ont été retrouvé dans des pensionnats autochtones en Colombie-Britannique et en Saskatchewan.

«Cette partie de notre histoire n’a pas été très bien couverte, a laissé tomber en entrevue Carey Price. Je ne pense pas que beaucoup de gens savaient ce qu'était un pensionnat [avant les récentes découvertes].»

• À lire aussi: Pistes de solutions pour mieux enseigner l'histoire autochtone dans les écoles

Un lourd passé 

La mère de Carey, Lynda Price, est présentement cheffe de la Première nation d’Ulkatcho, en Colombie-Britannique, à environ 12 heures de Vancouver. L'expérience de sa grand-mère a eu un impact considérable dans leur famille, a indiqué Carey Price. 

«Ma grand-mère est allée dans un pensionnat et ma mère est toujours très émotive à propos des histoires qu'elle nous a racontées sur leurs expériences et c'est un défi pour beaucoup de gens. Cela a eu un effet boule de neige sur les générations qui ont suivi ces élèves», a déclaré Price.

Dans une publication sur les réseaux sociaux, Carey Price avait indiqué l’année dernière que sa grand-mère était une survivante des pensionnats. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus