Carey Price reste à Montréal | 24 heures
/misc

Carey Price reste à Montréal

Image principale de l'article Carey Price ne sera pas sélectionné par le Kraken
Martin Chevalier / JdeM

C'est enfin confirmé, Price reste à Montréal.

Ou du moins, il n'est pas repêché par Seattle.

• À lire aussi: La fille de Carey et Angela Price «crash» une entrevue de ses parents en direct

• À lire aussi: Angela Price écrit un message énigmatique sur Instagram à la veille du repêchage

En effet, le gardien ne sera pas sélectionné par le Kraken de Seattle, qui choisira plutôt au repêchage d'expansion le défenseur Cale Fleury chez le Canadien de Montréal, selon ce qu'a indiqué mercredi le journaliste de TVA Sports, Renaud Lavoie. 

Ainsi, au gros soulagement de plusieurs amateurs du Tricolore, Price demeurera dans le giron de l’équipe après avoir levé sa clause de non-mouvement rattachée à son contrat, permettant à l’organisation montréalaise de le laisser sans protection.

Le numéro 31 continuera donc de toucher son salaire annuel de 10,5 millions $ dans la métropole québécoise. En plus, il aura droit à un boni de 11 millions $ en septembre. Par ailleurs, certaines sources ont avancé qu’il serait aux prises avec des blessures au genou et à la hanche, ce qui pourrait signifier une convalescence de bonne durée en 2021-2022.

Réunion fraternelle

Photo le Journal de Montréal, Martin Chevalier

Quant à Cale Fleury, il aura l’opportunité de jouer avec son frère Haydn, un autre patineur évoluant à la ligne bleue qui a aussi été choisi par le Kraken, selon le site The Athletic. Celui-ci a été échangé en avril aux Ducks d’Anaheim par les Hurricanes de la Caroline, l’ancienne organisation du directeur général de Seattle, Ron Francis.

À voir aussi sur le Sac de chips: 

s

s

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus