Deux Montréalaises ont péri dans l’effondrement en Floride | 24 heures
/bref

Deux Montréalaises ont péri dans l’effondrement en Floride

Anastasia Gromova (mortaise de gauche), 24 ans, et Michelle Pazos (mortaise de droite), 23 ans, deux Montréalaises, ont perdu la vie lors de l’effondrement d’un immeuble à Surfside, près de Miami, en Floride, le 24 juin dernier, alors qu’elles étaient en voyage.
Photos AFP et tirées de Facebook

Anastasia Gromova (mortaise de gauche), 24 ans, et Michelle Pazos (mortaise de droite), 23 ans, deux Montréalaises, ont perdu la vie lors de l’effondrement d’un immeuble à Surfside, près de Miami, en Floride, le 24 juin dernier, alors qu’elles étaient en voyage.

Deux jeunes Montréalaises parties faire un voyage ensemble ont tragiquement perdu la vie lors de l’effondrement d’un immeuble à Surfside, près de Miami, le 24 juin dernier.

«Les filles voulaient juste passer du temps ensemble avant d’aller dans différentes directions dans leur vie... Dernier voyage ensemble... à Miami...», a écrit sur Facebook Larisa Gromova, mère d’Anastasia Gromova décédée dans la catastrophe survenue en Floride.

Anastasia Gromova, 24 ans, était partie en vacances dans la région de Miami avec sa meilleure amie Michelle Pazos, 23 ans, avec qui elle avait étudié à l’Université McGill en marketing.

Les deux femmes avaient commencé de bonnes carrières, Gromova étant rédactrice pour l’agence de publicité montréalaise Cossette, et Pazos travaillant pour l’entreprise internationale de consultants en entreprise Accenture.

Cette firme a par ailleurs dit être «profondément attristée par la perte de Michelle et de son père» et a offert ses condoléances à l’ensemble des personnes ayant été touchées par la tragédie.

De son côté, la firme Cossette a réagi par courriel mardi soir, confiant être encore sous le choc de la nouvelle.

«Nous sommes de tout cœur avec la famille et les proches d’Anastasia», a fait suivre la porte-parole du groupe.

Les deux jeunes femmes logeaient au 4e étage de l’édifice qui s’est écroulé à Surfside. L’appartement 412 appartenait à Miguel Pazos, le père de Michelle.

Poursuite des recherches

L’homme de 55 ans a également perdu la vie le 24 juin dernier, a indiqué le service de police de Miami-Dade. Il était le deuxième Canadien à avoir été retrouvé sans vie dans les vestiges du bâtiment.

Si les corps de Miguel et Michelle Pazos ont été sortis des décombres, celui d’Anastasia Gromova restait encore introuvable mardi, soit 27 jours après l’effondrement de la tour de condominiums.

Selon Affaires mondiales Canada, quatre Canadiens ont péri lors du drame.

Outre Miguel Pazos, Michelle Pazos et Anastasia Gromova, Ingrid Ainsworth, une Montréalaise de 66 ans, a aussi été retrouvée sans vie lorsque l’immeuble où elle vivait avec son mari – également décédé – s’est écroulé. Elle était la première Canadienne à avoir été découverte.

Près de 100 morts

Selon les autorités, au moins 97 personnes ont perdu la vie dans la tragédie. En date de mardi, 95 victimes avaient été identifiées.

«Il est de plus en plus difficile d’identifier les victimes», a indiqué dimanche le bureau du maire de Miami.

L’immeuble de 12 étages s’est effondré partiellement pour une raison encore inconnue. L’enquête se poursuit. 

À lire aussi

Et encore plus