La quasi-totalité des nouveaux cas au Québec parmi les gens non vaccinés | 24 heures
/bref

La quasi-totalité des nouveaux cas au Québec parmi les gens non vaccinés

Image principale de l'article La majorité des cas parmi les gens non vaccinés
AFP

Au Québec comme ailleurs, la tendance se confirme: la quasi-totalité des nouveaux cas de COVID-19 et de ses variants sont détectés parmi ceux qui boudent le vaccin ou qui ne sont pas encore pleinement vaccinés.

• À lire aussi: Le Québec doit-il craindre le variant Delta?

• À lire aussi: Deuxième dose: voici pourquoi vos effets secondaires semblent plus intenses

Les autorités ont publié jeudi matin une mise à jour des données concernant le statut vaccinal des nouveaux cas confirmés. 

Dans les huit semaines qui ont précédé le 17 juillet, 8000 cas de personnes infectées ont été confirmés au Québec, et 98% de ces personnes n’étaient pas doublement vaccinées. Plus des trois quarts d'entre elles n’étaient pas encore vaccinées ou avaient reçu leur première dose moins de 14 jours plus tôt. 

Signe qu’une deuxième dose est nécessaire, 22% des Québécois qui ont contracté le virus pendant la même période avaient reçu leur première injection depuis plus de deux semaines. Depuis quatre semaines, 95% des personnes nouvellement infectées n’étaient pas adéquatement vaccinées.   

Des proportions comparables ont été observées chez les personnes hospitalisées en raison de la COVID-19. 

«Ces chiffres sont frappants. Ils démontrent toute l’importance d’aller se faire vacciner à deux doses, dès maintenant», a commenté sur Twitter le ministre de la Santé, Christian Dubé. 

Le bilan quotidien au Québec fait état de 99 nouvelles infections, soit une de moins que la veille. On déplore trois nouveaux décès, alors qu’aucune perte de vie additionnelle n’avait été rapportée mercredi. 

À lire aussi

Et encore plus