Un Gaspésien a planté 19 040 arbres en moins de 15h et aura son nom dans le Livre Guinness des records | 24 heures
/bref

Un Gaspésien a planté 19 040 arbres en moins de 15h et aura son nom dans le Livre Guinness des records

Antoine Moses
Courtoisie Eva Barker

Antoine Moses

Savez-vous comment planter un arbre? Si oui, pourriez-vous en planter 19 040 en moins de 15 heures? Antoine Moses, un Québécois âgé de 22 ans, vient tout juste d'accomplir cet exploit et ça lui a permis d’avoir à sa fiche deux records Guinness. Voici cinq choses à savoir sur cet exploit.

• À lire aussi: Bonne nouvelle pour la planète: frein aux coupes de forêts anciennes en Colombie-Britannique

Il est natif de la Gaspésie  

Courtoisie Eva Barker

Antoine Moses est natif de Carleton, en Gaspésie. Il a commencé la plantation d’arbres alors qu’il était âgé de 17 ans. 

Depuis 2017, il travaille en Colombie-Britannique et en Alberta. Il fait maintenant du fast planting, une technique employée pour planter le plus d'arbres possible. Il travaille pour la compagnie Blue Collar, l'une des plus grandes de ce genre au Canada. 

En cinq ans d’expérience, il estime à plus d’un million le nombre d’arbres qu'il a plantés. Il se réjouit de travailler à l’extérieur, en plus d’aider la planète à s’oxygéner.

Une journée mémorable, mais longue  

Courtoisie Eva Barker

La journée du 17 juillet était loin d’être improvisée: elle a demandé plusieurs mois de préparation à Antoine Moses. Il s’est levé vers 3h du matin et a commencé à planter des arbres dès 4h20. Deux témoins l’accompagnaient en tout temps, notant le nombre d’heures qu’il travaillait et l'aidant à se nourrir. Après 14 heures et 50 minutes, il a obtenu le record du plus grand nombre d’arbres plantés à la lumière du jour, soit 19 040 arbres. Mais il ne s’est pas arrêté là et a aussi battu le record du plus grand nombre d’arbres plantés en 24 heures d’action continue, avec 23 060 arbres. Les deux seules fois qu’il s'est arrêté, c’était pour changer de chandail, dit-il. 

Autre fait intéressant: une autre personne tentait au même moment de fracasser le record, mais le Québécois a été beaucoup plus rapide.

Ça demande une technique  

Courtoisie Eva Barker

La plantation rapide d’arbres consiste, comme son nom le dit, à planter des arbres le plus rapidement possible. Lors de son arrivée sur le terrain, Antoine prend donc des boîtes de 300 arbres, emballés en paquet de 15. 

Sur le terrain, il les déroule et leur enlève leur pellicule de plastique. Par la suite, il prend un arbre dans sa main, rentre sa pelle dans le sol et met l’arbre dedans. Il enlève son outil et utilise sa main pour fermer le trou, puis passe au prochain.

Planter des arbres est aussi exigeant qu’un marathon  

Courtoisie Eva Barker

Vous aimeriez planter des arbres à temps plein? Antoine vous avertit: c’est un boulot très physique qui demande un bon état d’esprit. Le nouveau détenteur du record estime que l’effort donné par journée de travail correspond à celui que fournit un coureur pour un marathon. Il travaille de ses mains 9 à 10 heures par jour, à la pluie battante ou au gros soleil. On doit aussi ajouter une à deux heures pour son voyagement – en hélicoptère!

Il l'a fait pour sa collègue décédée  

Courtoisie Eva Barker

Antoine Moses a battu les records dans une région désertée au nord de l’Alberta. Un ange veillait sur son boulot: son amie Isabelle Brisson, travailleuse sylvicole morte en été 2020, écrasée par un arbre après une tempête. C’est d’ailleurs pour elle qu’il a relevé un tel défi.

L’événement permettait de faire une collecte de fonds à sa mémoire. Quelque 30 000$ ont été amassés, et Antoine et son équipe tentent toujours d’obtenir 50 000$. Cet argent ira à un étudiant en génie civil de l’Université Queen’s, en Ontario.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus