JO à Tokyo: des citoyens manifestent leur mécontentement quelques heures avant la cérémonie | 24 heures
/bref

JO à Tokyo: des citoyens manifestent leur mécontentement quelques heures avant la cérémonie

La situation de la COVID-19 dans le pays en est la cause

Image principale de l'article Des citoyens manifestent leur mécontentement
AFP

Tokyo est déjà le théâtre de manifestations de différents groupes citoyens opposés à la tenue des Jeux olympiques, qui ont débuté vendredi.

• À lire aussi: Les vestons portés par les athlètes américains lors de la cérémonie d'ouverture des JO sont réfrigérés

• À lire aussi: Les premiers Jeux que vous pourrez suivre sur TikTok

Selon les propos rapportés par la journaliste du Washington Post Michelle Ye Hee Lee, certains scandaient haut et fort: «Allez en enfer, Comité olympique! Allez en enfer, Olympiques!» dans les rues avoisinant le Stade olympique de Tokyo, vendredi, quelques heures avant la cérémonie d'ouverture.

Les Japonais ne peuvent assister aux Jeux, une décision prise par le gouvernement nippon afin d'éviter une propagation de la COVID-19. Jeudi, Tokyo recensait 1979 nouveaux cas du virus, soit le plus haut total dans la capitale nippone depuis les 2044 enregistrés le 15 janvier dernier. Et ça inquiète les citoyens. Quelques jours avant la première compétition, un Japonais sur six était en faveur de sa présentation. Au moment d'écrire ces lignes, 106 personnes reliées aux JO ont été déclarées positives à la COVID-19.

Des citoyens veulent vivre la magie des Jeux

AFP

L'humeur était toutefois à la fête chez une centaine d'habitants de Tokyo, qui ont décidé de se rassembler au même moment afin d'observer les feux d'artifice.

«Nous sommes là pour l’ambiance, pour les lumières et les feux d’artifice», a expliqué à l’AFP une habitante de Tokyo, Mako Fukuhara.

«On espère voir la cérémonie, tout au moins sentir l’ambiance», a-t-elle expliqué.

AFP

La cérémonie d’ouverture a été suivie dans le stade, qui contient normalement jusqu’à 68 000 spectateurs, par un petit millier de personnalités, dont l’empereur du Japon Naruhito, le président du Comité international olympique Thomas Bach, le président français Emmanuel Macron et la première dame des États-Unis Jill Biden.

Ils ont assisté au traditionnel défilé des 206 délégations des sportifs et à l’embrasement de la vasque par la flamme allumée le 12 mars 2020 à Olympie, qui marque traditionnellement le début des Jeux.