Le ministre brandit la menace du passeport vaccinal pour inciter les 18-29 à se faire vacciner | 24 heures
/bref

Le ministre brandit la menace du passeport vaccinal pour inciter les 18-29 à se faire vacciner

«Les jeunes doivent faire la différence si on veut éviter d’utiliser le passeport vaccinal. Le variant est déjà présent au Québec. Tout se joue maintenant»,

Image principale de l'article Le ministre Dubé interpelle les jeunes de nouveau
Photo Stevens LeBlanc

Les jeunes âgés entre 18 et 29 ans sont dans la mire du ministre de la Santé, Christian Dubé. Ce dernier a brandi la menace du passeport vaccinal afin de les inciter à se faire vacciner plus rapidement.

• À lire aussi: Passeport vaccinal : une nécessité qui soulève un «dilemme éthique», croit une immunologue

• À lire aussi: Les Français font face à une quatrième vague... mais pourront enlever leurs masques

«Les jeunes doivent faire la différence si on veut éviter d’utiliser le passeport vaccinal. Le variant est déjà présent au Québec. Tout se joue maintenant», a signalé M. Dubé sur les réseaux sociaux, vendredi matin, en raison de la menace du variant Delta, qui se propage à vitesse grand V un peu partout à travers le monde, 

À l’heure actuelle, le nombre de Québécois vaccinés avec deux doses augmenter d’environ 1 % par jour, a souligné le ministre. Or, le taux de vaccination avec une seule dose stagne à 70 % chez les 18 à 29 ans, note le ministre. 

Le gouvernement Legault a déjà prévenu, il y a deux semaines, qu’il pourrait avoir recours au passeport vaccinal dès le 1er septembre, si la situation se détériore. Sans rien confirmé, le ministre avait dit il y a quelques semaines les personnes doublement vaccinées pourraient continuer de prendre part à certaines activités à «risque élevé» regroupant un nombre limité de personnes comme aller au gym, au bar ou au restaurant et pratiquer des sports d’équipe.

L’objectif répété par le gouvernement Legault demeure celui d’atteindre au moins 75 % de vaccination chez les 12 ans et plus avant la fin août. 

Depuis le début juillet, 49 % des nouveaux cas de COVID-19 ont été détectés parmi les 20 à 39 ans. 

Encore une centaine de nouveaux cas ont été déclarés au Québec, vendredi. On déplore un décès additionnel. Le nombre d’hospitalisations a diminué de 4, alors que celui du côté des soins intensifs demeure inchangé. 

Sur le même sujet