Afghanistan: Airbnb offre de loger 20 000 réfugiés gratuitement | 24 heures
/bref

Afghanistan: Airbnb offre de loger 20 000 réfugiés gratuitement

Des réfugiés afghans arrivés aux États-Unis.
AFP

Des réfugiés afghans arrivés aux États-Unis.

Comptant sur la participation de ses hôtes, Airbnb a annoncé mardi l’ouverture de 20 000 places d’hébergement gratuites pour aider à reloger les réfugiés afghans partout dans le monde. 

«Alors que des dizaines de milliers de réfugiés afghans se réinstallent dans le monde, l’endroit où ils séjourneront sera le premier chapitre de leur nouvelle vie. Pour ces 20 000 réfugiés, mon espoir est que la communauté Airbnb leur offre non seulement un endroit sûr pour se reposer et recommencer, mais aussi un accueil chaleureux à la maison», a déclaré le PDG de la plateforme, Brian Chesky. 

AFP

L’initiative est lancée au moment où des milliers d’Afghans tentent de fuir leur pays, retombé aux mains des talibans la semaine dernière. Dans une série de messages, l'homme d'affaires a évoqué l’urgence d’agir.

• À lire aussi: Reprise du pouvoir en Afghanistan: qui sont les talibans?

• À lire aussi: Les talibans au pouvoir en Afghanistan: qu’est-ce que la charia?

«Le déplacement et la réinstallation des réfugiés afghans aux États-Unis et ailleurs dans le monde sont l’une des plus grandes crises humanitaires de notre époque. Nous avons la responsabilité de contribuer», a déclaré Brian Chesky sur Twitter.

Espérant que l’initiative fasse boule de neige, il a ajouté: «J’espère que cela donnera envie à d’autres chefs d’entreprise à faire de même. Il n’y a pas de temps à perdre.»

L’offre commence immédiatement, et la société a déclaré qu’elle travaillait avec des organisations non gouvernementales sur le terrain pour répondre aux besoins les plus urgents.

Le coût des séjours sera financé par les contributions d’Airbnb et de M. Chesky ainsi que par les donateurs de Airbnb.org pour les réfugiés.

Le cofondateur de la plateforme a demandé aux hôtes volontaires de contacter Airbnb afin que la plateforme puisse les «mettre en relation avec les bonnes personnes».

Venir en aide aux personnes en crise  

Ce n'est pas la première fois que les hôtes d'Airbnb sont encouragés à venir en aide à des personnes en situation de crise. 

Le programme a commencé en 2012, en réponse au passage de l’ouragan Sandy dans la ville de New York. Les hôtes avaient été mis à contribution pour reloger 1000 personnes que l’ouragan avait jetées à la rue.

En 2017, la compagnie a lancé son initiative Open Homes, dans le but de permettre à ses hôtes d’offrir gratuitement leur logement aux personnes frappées par des catastrophes ou fuyant des conflits.

L’idée a d’ailleurs poussé la société à créer son propre organisme à but non lucratif (OBNL): Airbnb.org. L’entreprise indique aussi coopérer avec plusieurs autres organismes à but non lucratif, pour avoir «un impact durable» sur la société.

Les diverses initiatives ont permis de venir en aide à plus de 75 000 personnes depuis 2012, peut-on lire sur le site de l’organisme.

Chaos en Afghanistan  

L’aide ne sera pas de trop, car le temps presse en Afghanistan.

Le mois dernier, l’Agence des Nations unies pour les réfugiés a déclaré qu’environ 270 000 Afghans avaient été déplacés à l’intérieur de leur propre pays depuis janvier, ce qui porte la population totale déracinée à plus de 3,5 millions.

• À lire aussi: Course contre la montre à Kaboul, 16 000 personnes évacuées dans les dernières 24 heures

• À lire aussi: Durant son évacuation, une Afghane met au monde un bébé dans un avion américain

• À lire aussi: Les talibans en mode séduction pour convaincre les Afghans (et le monde) qu’ils ont changé

Le chaos se poursuit à Kaboul, alors que des milliers de personnes tentent toujours de fuir leur pays avant le 31 août, date limite fixée par les talibans pour le retrait des forces américaines, sans quoi «des sanctions» suivraient...

 

— Avec les informations de l’AFP et de la BBC.

À lire aussi

Et encore plus