Contenu pornographique: Only Fans fait marche arrière | 24 heures
/misc

Contenu pornographique: Only Fans fait marche arrière

Image principale de l'article Only Fans fait marche arrière
Capture d'écran | Onlyfans

Après avoir annoncé la semaine dernière qu’elle interdirait la publication de contenu pornographique dès octobre, la plateforme OnlyFans a annoncé aujourd'hui qu’elle faisait marche arrière et suspendait son changement de politique.

• À lire aussi: Au secours, il y a un jeu qui s'appelle OnlyCans avec des canettes sexy

• À lire aussi: Un incendie suspect chez la streameuse Amouranth

«Nous avons obtenu les assurances nécessaires pour soutenir notre communauté diversifiée de créateurs et avons suspendu le changement de politique prévu pour le 1er octobre. OnlyFans est pour l’inclusion et nous allons continuer d’offrir un foyer pour tous les créateurs», peut-on lire dans un message publié en matinée sur Twitter.

L’entreprise précise par le fait même que les créateurs seront bientôt informés de la situation par courriel.

Rappelons que la décision d’OnlyFans, de bannir le contenu sexuellement explicite de sa plateforme, jeudi passé, avait soulevé un vent de protestation parmi ses utilisateurs, alors que celle-ci était reconnue jusqu’à tout récemment comme une option pertinente, sur le web, pour le travail du sexe.

En entrevue mardi avec le Financial Times, le PDG Tim Stokely avait mentionné qu’OnlyFans avait été forcée d’opérer un changement de politique en raison de la pression exercée par les institutions bancaires, principalement.

Selon The Verge, OnlyFans aurait alors banni de sa plateforme tout contenu qui «montre, fait la promotion, la publicité ou référence à» des relations sexuelles vraies ou simulées, de la masturbation ou des fluides corporels de nature sexuelle. La nudité aurait toujours été permise, mais modérée de façon plus stricte.

Ces changements sont cependant suspendus pour le moment, et OnlyFans continuera d’appliquer les règlements déjà en vigueur. Reste maintenant à voir si les dirigeants de la plateforme changeront d’idée une autre fois dans les prochains mois.

À VOIR AUSSI 

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus