COVID-19 à Montréal: près de la moitié des nouveaux cas liés au variant Delta | 24 heures
/bref

COVID-19 à Montréal: près de la moitié des nouveaux cas liés au variant Delta

Image principale de l'article Près de la moitié des cas liés au variant Delta

En ce début de quatrième vague, près de la moitié des cas de COVID-19 rapportés dans la métropole sont liés au variant Delta.  

• À lire aussi: Passeport vaccinal: voici comment ça va marcher

• À lire aussi: Voici tous les lieux et les activités qui seront interdits aux non-vaccinés

C’est ce qu’a mentionné la directrice de santé publique de Montréal, la Dre Mylène Drouin, mercredi, en point de presse.

Au cours de la dernière semaine, Montréal a recensé en moyenne 175 nouvelles infections quotidiennement, pour un total de 1106 cas dans les sept derniers jours. C’est autant de nouveaux cas qu’à la fin du mois de septembre l’an passé, souligne-t-elle. 

s

«On a plus de cas [qu’en août 2020] et plus de transmission communautaire, alors que l’on n’a pas encore pu apprécier l’effet de la rentrée et, évidemment, avec un variant qui est beaucoup plus contagieux.» 

Parmi les récentes éclosions, 11 sont liées à des événements comportant de la danse et impliquant des spectateurs ou des danseurs. «On voudrait amener une certaine vigilance», a-t-elle indiqué, demandant aux Montréalais de porter le masque lorsqu’ils prennent part à ce type d’événements.

Les quartiers Saint-Michel, Parc-Extension, Bordeaux-Cartierville et Rivière-des-Prairies présentent des taux de positivité au-delà de 5%, soit 2% de plus que la moyenne de l’île de Montréal.

• À lire aussi: Près de 5000 cas de COVID-19 liés à la tenue d'un festival au Royaume-Uni

• À lire aussi: Voici tout ce que l’on sait sur la rentrée scolaire

La vaccination à la rescousse  

Malgré la hausse du nombre de cas et la menace que représente le variant Delta, la Dre Mylène Drouin ne s’attend pas à une quatrième vague dans les hôpitaux, grâce à la vaccination. 

«La vaccination est somme toute le principal instrument qui peut nous permettre de réduire la mortalité et les hospitalisations», a-t-elle rappelé. Elle se réjouit qu’aucun nouveau décès lié au virus n’ait encore été rapporté cette semaine dans la métropole. 

Même si la vaccination va bon train, la directrice régionale de santé publique appelle de nouveau à la prudence, tout en insistant sur le fait que les personnes doublement vaccinées peuvent contracter le virus et le transmettre. Elle ne s’attend d’ailleurs pas à de nouveaux assouplissements, même si le passeport doit entrer en vigueur dans les prochains jours. 

Près de 1,3 million de Montréalais ont reçu à l’heure actuelle leurs deux doses de vaccin. Les arrondissements de Montréal-Nord, de Saint-Léonard et d’Outremont affichent un taux de vaccination en deçà de la cible de 75% de la population admissible avec deux doses. 

Au cours des derniers mois, Santé Montréal a justement tenté diverses approches ciblées pour convaincre les populations plus hésitantes de se faire vacciner. La Dre Drouin annoncera également de nouvelles campagnes pour vacciner plus de jeunes de 12 à 17 ans.

À lire aussi

Et encore plus