Essai de l’ASUS TUF DASH F15: un ordi portatif de jeu bien dosé | 24 heures
/misc

Essai de l’ASUS TUF DASH F15: un ordi portatif de jeu bien dosé

L’ASUS TUF DASH F15 est assez puissant et petit pour jouer à un jeu vidéo lourd ailleurs qu’à la maison, comme dans un café.
Photo : Maxime Johnson

L’ASUS TUF DASH F15 est assez puissant et petit pour jouer à un jeu vidéo lourd ailleurs qu’à la maison, comme dans un café.

Cet ordinateur est assez puissant pour les jeux vidéos les plus lourds. Et vous pourriez le gagner.

Je n’ai jamais compris l’intérêt des ordinateurs portatifs pour le jeu vidéo, qui ont toujours soit manqué de puissance à mon goût, soit imposé trop de compromis (sur la taille et l’autonomie, par exemple) pour pouvoir être utilisés ailleurs qu’à la maison. L’ASUS TUF DASH F15 m’a finalement fait changer d’idée. 

Toute la puissance nécessaire       

L’ASUS TUF DASH F15 offre un bon dosage entre puissance, prix et portabilité.

Photo : Maxime Johnson

L’ASUS TUF DASH F15 offre un bon dosage entre puissance, prix et portabilité.

Il faut dire que, sur papier du moins, l’ASUS TUF DASH F15 n’a pas grand-chose à envier aux puissants PC de bureau pour les jeux. 

Il est en effet doté par exemple d’un processeur Intel Tiger Lake H Core i7-11370H de dernière génération, cadencé à 3,30 GHz. Ce n’est pas le plus rapide d’Intel, ni celui avec le plus de cœurs (il y en a 4, alors que d’autres modèles Tiger Lake H en offrent 6 ou 8), mais dans un ordinateur portatif, plus n’est pas toujours mieux, puisque la consommation énergétique et la chaleur dégagée sont tout aussi importantes que la puissance brute. 

Côté carte graphique, celui-ci est doté de la version mobile de la GeForce RTX 3070. Cette dernière n’est pas équivalente à la version pour ordinateurs de bureau, évidemment, et son enveloppe thermique est plus basse qu’avec certains autres modèles sur le marché (80W, et non 125W), mais elle a quand même beaucoup à offrir. Pour le reste, notons aussi que l’appareil est livré avec le Wi-Fi 6, Thunderbolt 4 et 16 Go de mémoire vive cadencée à 3200 MHz dans la configuration mise à l’essai ici. 

À quoi ceci correspond-il concrètement? Avec les paramètres les plus élevés, vous pourrez par exemple atteindre un taux de rafraîchissement de 86 images par seconde à Rainbow Six Siege, 92 images par seconde à Gears Tactics, 74 images par seconde à Shadow of the Tomb Raider et 60 images par seconde à Red Dead Redemption 2. Au Benchmark 3DMark Time Spy, l’ordinateur atteint un pointage de 7520. 

Et puisque les composants de l’appareil ne sont pas les plus gourmands sur le marché, et que la solution de refroidissement de l’ordinateur est efficace, les résultats demeurent stables même après plusieurs heures de jeu. 

Armoury Crate d’ASUS permet d’optimiser les performances de l’ordinateur.

Photo : Maxime Johnson

Armoury Crate d’ASUS permet d’optimiser les performances de l’ordinateur.

Il est même dans certains cas possible d’augmenter ces résultats en ajustant les paramètres de l’application Armoury Crate d’ASUS. Vous pourrez augmenter automatiquement la vitesse des ventilateurs, la cadence du processeur et celle de la carte graphique, mais le jeu n’en vaut pas toujours la chandelle, puisque vous n’obtiendrez que de 1 à 10 images par seconde de plus environ, selon les titres, et que les performances risquent d’être moins stables (sans parler du bruit considérablement plus élevé). 

Dans l’ensemble, même sans passer par Armoury Crate, le TUF DASH F15 permet de jouer à presque tous les jeux sur le marché à la meilleure qualité, avec un rafraîchissement moyen d’au moins 60 images par seconde. Au pire, certains nécessiteront une petite réduction de la qualité pour éviter les chutes de rafraichissement (Red Dead Redemption 2 ou Cyberpunk 2077, par exemple), mais rien de dramatique. Et si vous faites quelques compromis plus importants dans les paramètres, et avec la fonctionnalité DLSS activée, vous pourrez aller jusqu’à 240 images par seconde, puisque l’ordinateur est équipé d’un écran 1080p de 15,6 pouces avec un taux de 240 Hz et d’une latence de 3 ms (une autre configuration existe pour cet appareil, avec un écran de 144 Hz). 

Notons que l’écran est plus adapté aux jeux qu’à la création de contenu. Il affiche 100% du spectre RGB, mais sa luminosité est assez basse (au point d’être pratiquement inutilisable à l’extérieur) et sa résolution est limitée. ASUS a optimisé l’ordinateur pour les joueurs, et non pour les designers graphiques, par exemple, et c’est particulièrement évident lorsqu’on regarde l’écran.

Les petites choses bien réalisées (sauf une)    

Le clavier de l’ASUS TUF DASH F15 est particulièrement agréable à utiliser.

Photo : Maxime Johnson

Le clavier de l’ASUS TUF DASH F15 est particulièrement agréable à utiliser.

L’écran n’est pas la seule caractéristique de l’appareil adaptée aux jeux vidéo. Le clavier rétroéclairé s’enfonce profondément et il est agréable à utiliser. Le son est correct, et le chargeur de 200 watts est mince et recharge l’appareil rapidement (on peut aussi utiliser le port USB-C pour une recharge plus lente). J’aurais apprécié un plus gros pavé tactile, mais on s’y fait.

ASUS a surtout été généreux avec les ports. Le TUF DASH F15 est équipé de trois ports USB réguliers, d’un port USB-C, d’un port audio, d’un port Ethernet et même d’un port HDMI.

Vous pourrez donc y relier un moniteur externe, un clavier, une souris, un tapis de souris lumineux et une caméra web, pour utiliser de vrais accessoires pour le jeu.

Pourquoi une caméra web externe plutôt que celle intégrée à l’ordinateur, demandez-vous? Parce que, pour une raison impossible à expliquer, l’ASUS TUF DASH F15 n’a pas de caméra. Quelqu’un, à quelque part, s’est probablement dit que les joueurs utilisent des caméras externes de toute façon, mais en 2021, alors que tout le monde et son grand-père discutent sur Zoom de temps à autres, cet oubli est inacceptable. C’est le principal point négatif de l’appareil.

Assez portatif pour s’en servir tous les jours    

L’ASUS TUF DASH F15 offre plusieurs ports pour un écran et des accessoires de jeu.

Photo : Maxime Johnson

L’ASUS TUF DASH F15 offre plusieurs ports pour un écran et des accessoires de jeu.

La puissance du TUF DASH F15 (pas la meilleure, mais suffisante pour un ordinateur de jeu en 2021) est bien, mais j’ai personnellement surtout été impressionné par ses différentes caractéristiques qui en font un ordinateur portatif tout à fait potable pour une utilisation de tous les jours. 

L’autonomie, par exemple, atteint 9 heures 15 au test de batterie PC Mark Modern Office. Cela veut dire que vous pourrez aller au travail, à l’école ou dans un café sans trimbaler de chargeur. Pour un ordinateur aussi puissant, c’est un véritable tour de force. 

Tout ceci est aussi atteint en conservant un format acceptable. Il est assez gros comme tout ordinateur de 15,6 pouces, mais son épaisseur de 19,9 mm est tout à fait correcte. Son poids de 2 kg est un peu trop lourd à mon goût, mais c’est le prix à payer pour un ordinateur du genre en 2021. Le Razer Blade 15 Advanced, plus mince, à 13,98 mm (et considérablement plus cher) pèse d’ailleurs tout autant.

Dans l’ensemble, à l’exception de la caméra web, ASUS semble avoir fait de bons compromis avec cet appareil, en assemblant des composantes (Intel Tiger Lake H à quatre coeurs, carte graphique avec une enveloppe thermique de 80W plutôt que 125 W, écran 1080p) qui permettent d’atteindre de bonnes performances (sans battre de records, mais assez bonnes pour les jeux modernes), tout en ayant une bonne autonomie, un bon prix et un format convenable. 

Côté prix, le modèle mis à l’essai ici est vendu 2300$. La configuration avec 512 Go d’espace et un écran à 144 Hz devrait être aussi puissante, et elle est pour sa part vendue 1800$

À qui la chance?   

1800$ et 2300$ pour un ordinateur de jeu, ce n’est pas cher, mais 0$, c’est mieux. 

Intel et Pèse sur Start font tirer l’ASUS TUF DASH F15 mis à l’essai ici. Pour le gagner, il suffit de suivre les consignes du concours, qui commence à 10h (HE) aujourd'hui.

À lire aussi

Et encore plus