Oui, les bars étudiants de Montréal sont ouverts (et ils ont hâte de vous voir) | 24 heures
/panorama

Oui, les bars étudiants de Montréal sont ouverts (et ils ont hâte de vous voir)

Image principale de l'article Oui, les bars étudiants sont ouverts
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Réglons tout de suite la grande question de la rentrée : oui, les bars étudiants sont ouverts à Montréal et sont prêts à recevoir des flots de visiteurs au cours des prochaines semaines. «Tout l’été, c’était déjà plein. Alors je n’imagine même pas avec la rentrée», lance le proprio du Resto-Bar La Maisonnée, Arnaud Souquières. 

• À lire aussi: Connaître les rabais étudiant, c'est encore plus efficace que faire un budget

• À lire aussi: Cinq cafés où aller étudier à Montréal (les meilleurs)

Il sait de quoi il parle: les étudiants comptent pour environ 90% de la clientèle de son établissement, situé tout près de l’Université de Montréal dans Côte-des-Neiges. 

Les étudiants ont aussi déjà commencé à sortir au Pub Sainte-Élisabeth, près de l’UQAM, nous confirme la proprio Martine Landry.  

Le Pub Sainte-Élizabeth

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Le Pub Sainte-Élizabeth

Deux bonnes adresses  

Les deux adresses, ouvertes respectivement depuis plus de 40 ans et 23 ans, adorent la clientèle universitaire.  

Le slogan de La Maisonnée, Bienvenue chez vous, n’est pas là juste pour faire beau: Arnaud Souquières essaie d’offrir aux étudiants pile ce qu’ils veulent, notamment en restant en contact avec les associations. Soirées d’humour, soirées électorales ou encore matchs de la LNH sur écran géant peuvent par exemple être au programme.  

Arnaud Souquières

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Arnaud Souquières

Au Pub Sainte-Élisabeth (que vous pouvez déjà surnommer le Sainte-Éli, si vous voulez vous fondre dans la foule des habitués), la grande force, c’est la terrasse, dans une charmante cour intérieure. «L’hiver avec le foyer et l’été avec la terrasse, [les étudiants] se sentent comme chez eux», lance Martine Landry.  

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Et bien sûr, critère non négligeable, les prix sont raisonnables aux deux endroits (en plus il y a des rabais tous les jours entre 16h et 20h). 

• À lire aussi: Rentrée : l'alcool interdit sur le campus de trois universités à Montréal

Passeport vaccinal  

Difficile pour les bars de prévoir de quoi ça va avoir l’air avec l’instauration du passeport vaccinal le 1er septembre.  

Le nombre de personnes qui peuvent être présentes en même temps dans le bar est encore pas mal limité à cause des mesures sanitaires. Par exemple, le Pub Sainte-Élisabeth ne peut accueillir que 50 à 60 personnes, beaucoup moins que sa capacité habituelle de 350.  

«Au moins, ça se remplit facilement et rapidement», concède le propriétaire de La Maisonnée (ça, ça veut dire : arrivez plus tôt que tard!). 

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

• À lire aussi: Les meilleures idées de date à Montréal pour vous démarquer de la compétition

Et les clubs?  

Pour les clubs, c’est vraiment moins facile. À cause des mesures sanitaires :    

  • Les clients doivent rester assis à la table   
  • Il est interdit de danser et chanter (toujours pas de karaoké permis)   
  • Il faut porter un masque quand on se lève pour payer ou aller aux toilettes   
  • Les bars doivent fermer à 2h, et le last call pour les commandes d’alcool est à 1h     

Ça change une ambiance! 

Ce n’est pas pour rien que pour le moment, seulement cinq associations étudiantes ont réservé le célèbre Au Vieux Saint-Hubert, tout près de l’UQAM, pour une tournée des bars. «Habituellement, à ce moment de l’année, tout est déjà plein», affirme Stéphanie Morin, copropriétaire de ce temple du karaoké montréalais.  

Peter Sergakis, propriétaire de l’immense Complexe Sky dans le Village, trouve aussi que la rentrée s’annonce très tranquille. «Concordia et McGill nous ont appelé pour faire des partys d’étudiants de 800 personnes... on ne peut pas les faire cette année [en respectant les mesures gouvernementales]», se désole celui qui pourrait faire rentrer jusqu'à 3000 personnes par soir au Sky lorsqu'il n'y a pas de restrictions. Il est quand même ouvert pour le moment, donc n’hésitez pas à passer. 

Mathieu Tremblay-Lalande, serveur au Complexe Sky à Montréal

Photo Alex Proteau

Mathieu Tremblay-Lalande, serveur au Complexe Sky à Montréal

Nicholas Grignon, propriétaire du bar la Queue Leu-Leu, un établissement du Vieux-Montréal très prisé par les étudiants à longueur d’année, a de son côté décidé d’attendre des précisions sur les mesures gouvernementales avant d’ouvrir. Comme il n’est pas le seul : lâchez donc un coup de fil au club de votre choix avant de passer, au cas où! 

Le gouvernement précisera bientôt de quelle façon le passeport vaccinal devra être utilisé dans les bars et les clubs.  

À lire aussi

Et encore plus