[VIDÉO] Cet athlète paralympique joue au tennis de table en tenant sa raquette dans sa bouche et en servant avec son pied | 24 heures
/misc

[VIDÉO] Cet athlète paralympique joue au tennis de table en tenant sa raquette dans sa bouche et en servant avec son pied

Image principale de l'article Il joue au ping pong avec sa raquette en bouche
Twitter CBC Sports + YouTube World Table Tennis

Le nom d’Ibrahim Hamadtou ne vous dit probablement rien, mais après avoir vu ce qui suit, vous allez sans doute le retenir.

Cet athlète représente actuellement l’Égypte aux Jeux paralympiques de Tokyo et ce qu’il fait est ahurissant.

• À lire aussi: 17 moments qui auraient mérité une médaille aux J.O. de Tokyo 2020 (2021)

Voyez par vous-mêmes:


Amputé des deux membres supérieurs, il se tient sur le pied gauche, lance la balle du pied droit et frappe celle-ci avec sa raquette qu’il tient de la bouche.

Il rivalise alors d’adresse avec son adversaire pour lui retourner la balle de ping-pong avec une habileté déconcertante.

Hamadtou a perdu ses deux bras à la suite d’un accident de train lorsqu’il était âgé de 10 ans.

• À lire aussi: 20 des photos les plus spectaculaires des Jeux de Tokyo

À CNN, il a raconté comment il a commencé à s’adonner à son sport de prédilection.

«Dans mon village, on ne pouvait seulement jouer, dans ce temps-là, qu’au soccer et au tennis de table», a expliqué celui qui est originaire de Kafr Saad dans le nord-est de l’Égypte.

«Il était logique pour moi de jouer au soccer en raison de ma condition, mais ensuite, j’ai commencé à jouer au tennis de table pour relever le défi.»

Il n’y a aucun doute que Gaston Lepage aurait halluciné sur son cas à la défunte émission psychotronique diffusée à TQS.

• À lire aussi: Une plongeuse québécoise a reçu la pire note possible après être entrée les pieds en premier dans l’eau

Trois ans après son accident, il a voulu reprendre la pratique du sport, en essayant tout d’abord de jouer avec sa raquette sous son aisselle.

Mais c’est en tenant son instrument avec la bouche qu’il s’est senti le plus à l’aise.

Le président de la Fédération égyptienne de tennis sur table a dit à son sujet: «Les gens sans handicap physique devraient prendre exemple sur lui, puisqu’ils cherchent constamment des excuses pour des nuisances minimes. Ils doivent comprendre comment il a réussi à surmonter sa tragédie et à prouver que persévérer pour atteindre son but est toujours possible.»

Hamadto a quant à lui déclaré: «Je crois que rien n’est impossible, tant que tu travailles fort. C’est ça le message que j’aimerais communiquer aux gens.»

Le message est passé.

À voir aussi sur le Sac de Chips:

s

s

s


Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus