Le passeport vaccinal maintenant obligatoire: comment ça marche | 24 heures
/bref

Le passeport vaccinal maintenant obligatoire: comment ça marche

Image principale de l'article Le passeport vaccinal exigé: comment ça marche
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Ça y est: le passeport vaccinal entre en vigueur aujourd'hui partout au Québec. Voici comment le règlement sera appliqué et les endroits où vous devrez présenter votre passeport vaccinal.

• À lire aussi: 6 choses que vous ne pouvez plus faire si vous n’êtes pas vacciné

• À lire aussi: Voici tous les lieux et les activités qui seront interdits aux non-vaccinés

Qui est visé?   

Le passeport devient obligatoire pour toute personne de 13 ans et plus souhaitant accéder à certains lieux publics et à certains commerces non essentiels.  

Télécharger l'appli mobile   

Les Québécois pleinement vaccinés peuvent présenter leur preuve vaccinale au moyen de l'application mobile VaxiCode, disponible sur Apple et Android. 

Il est aussi possible d'imprimer votre code QR. 

Les commerçants doivent quant à eux télécharger l'application VaxiCode Vérif afin de pouvoir lire les codes QR de leurs clients. 

Avec une preuve d'identité

La preuve vaccinale doit être accompagnée d'une pièce d’identité avec photo, sauf pour les vaccinés de moins de 16 ans ou de 75 ans et plus

Où le passeport vaccinal est-il exigé?    

À partir d'aujourd'hui, le passeport vaccinal est nécessaire pour aller au restaurant, dans un bar, dans un gym ou au cinéma. Mais ce n'est pas tout.

Voici les autres endroits où l'on devra présenter son code QR à l’entrée:   

  • Salles de spectacle et cinémas;    
  • Festivals extérieurs;    
  • Casinos et maisons de jeux;    
  • Arénas et salles où se produisent des événements sportifs;         
  • Arcades et salons de quilles;    
  • Zoos, parcs d’attractions et parcs aquatiques;    
  • Croisières;       
  • Congrès.       

Le passeport vaccinal sera requis pour la pratique de ces activités:  

  • Basketball, football, rugby, baseball, soccer, hockey, dek hockey, handball, kinball, volleyball, ringuette, softball, water-polo, crosse;      
  • Karaté, judo, boxe olympique, kick boxing, lutte olympique, taekwondo;      
  • Squash, spikeball, balle au mur, racquetball;      
  • Tennis, badminton, pickleball et tennis de table en double;      
  • Aviron double, canoë-kayak à 2 et +, bateau dragon, rafting;      
  • Natation artistique en duo ou en équipe;      
  • Patinage artistique, en couple ou synchro;      
  • Cheerleading;      
  • Curling;      
  • Ultimate frisbee;      
  • Crossfit;      
  • Patinage de vitesse;      
  • Escrime.            

Le passeport vaccinal sera requis pour les activités (pratiquées à l'intérieur) et les lieux suivants:  

  • Escalade;      
  • Haltérophilie;      
  • Natation;      
  • Natation artistique individuelle;      
  • Patinage artistique simple;      
  • Plongeon      
  • Gymnastique;      
  • Salles d’entraînement;      
  • Danse;      
  • Trampoline;      
  • Toute activité sportive offerte sous forme de cours ou d’entraînement de groupe: spinning, pilates ou yoga, cours de natation, etc.            

Une période de grâce    

Une période d'adaptation a été prévue: du 1er au 15 septembre, aucune sanction ne sera imposée. 

Au-delà du 15 septembre, Québec n’exclut pas de punir les commerçants qui résistent à l’utilisation du passeport. 

Pour les clients récalcitrants – qui tenteraient de forcer l’entrée d’un commerce, par exemple –, des amendes de 1000 à 6000$ sont prévues.

Comment télécharger l'application?       

  • Allez dans l'App Store ou Google Play et cherchez «VaxiCode»;    
  • Téléchargez l’application gratuite;    
  • Lancez l’application (un assistant au démarrage vous demandera d’autoriser l’utilisation de la caméra);    
  • Cliquez sur «Ajouter une preuve vaccinale existante»;    
  • Trois options sont offertes pour enregistrer cette preuve: numériser un code QR (en le prenant en photo), obtenir un code QR depuis le portail libre-service ou choisir une image du code QR dans votre téléphone.

À lire aussi

Et encore plus